Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Fang en Anniviers

Fang en Anniviers

9 juin 1889
photographe Bretscher
ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv

Cette photographie fait partie de la collection du Professeur de botanique de l'ETHZ, Carl Schröter (1855-1939) dont les archives ont été confiées à l'ETH. Carl Schröter organisait des balades botaniques au Jeûne avec ses éléves et collaborateurs , les Pfingstexcursion et l'image ci-dessus porte le commentaire "Vom Wege Vissoie thalauswärts genommen, im Hintergrund der Wildstrudel. In Fang stehen die obersten Nussbäume d. Eifischthals", pris sur le chemin Vissoie en direction de la sortie de la vallée, en arrière-plan le Wildstrubel. A Fang (env. 1000 m), il y a les noyers les plus hauts du val d'Anniviers. C'était sans doute le cas à la fin du XIXe s. mais les conditions climatiques ont changé depuis.

La Chapelle Saint-Germain domine le hameau avec une seule autre maison en pierre, Michel Savioz la connaît-elle ?

La photographie du Moulin d'Euseigne fait des images prises lors d'une autre Pfingstexcursion organisée le 6 juin 1987 par Carl Schröter.

Sur l'origine du nom germanique Eifischthal ce lien radio SRF pour ceux qui maîtriseraient le suisse-allemand

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Michel Savioz

    Je crois bien qu'elle existe toujours, je me renseigne 😉

  • Michel Savioz

    Voici les informations données par Mme Yvonne Jolien, la grande spécialiste du hameau de Fang. Salut Michel, bien entendu, elle existe et en plus elle est habitée à l' année. Son histoire, contruite en 1869 par Zufferey Louis et Pierre Rion. Habitée jusqu' en 1944 par Georges Zufferey et Vuignier Rosalie, son épouse. C'était le père de Justin Zufferey, le centenaire de Veyras, décédé en 1997. Restaurée en 2006-2007 par Gérard Favre. Aujourd'hui elle appartient à Madame Muller Claudia.

  • Philippe Chappuis

    Formidable, vous avez là , dans cette belle vallée intéressante, un réseau de connaisseurs remarquables ! Merci à Mme Yvonne Jolien et à vous-même. Construire en dur à Fang, celà a-t-il une signification sociale particulière ? Sur le site Sierre Anniviers une image de la chapelle et de la maison en question. sierre-anniviers-booking.com/d... Comme l'écrit Yvonne Jollien-Berclaz, dans son livre "Fang au Val d'Anniviers", avant la construction de la chapelle actuelle en 1863, une autre existait, située sous la maison blanche . Elle aurait desservi le village jusque dans les années 1860. Des actes sacrilèges dirigés contre la 1ère chapelle furent interprétés comme diaboliques, ce qui aurait poussé les habitants de Fang à la détruire et à en reconstruire une nouvelle au-dessus !

  • Le commentaire a été supprimé.

Philippe Chappuis
1,434 contributions
14 février 2020
150 vues
2 likes
0 favori
3 commentaires
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,310
5,900
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.