Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Lausanne - Ancienne gare de marchandises de Sébeillon

Lausanne - Ancienne gare de marchandises de Sébeillon

1 septembre 2018
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

La gare de marchandises de Sébeillon a été édifiée en 1953 afin de succéder aux installations de la Rasude devenues obsolètes. Desservie depuis la gare de Renens par le pont du Galicien, elle était à l'origine un élément essentiel d'un réseau de voies de chemin de fer destiné spécifiquement aux marchandises, mettant en liaison la gare principale avec les plates-formes du Flon et de Sévelin.

Œuvre principalement de l'ingénieur Alexandre Sarrasin (1895-1976), la gare aux marchandises de Sébeillon présente de grandes qualités constructives et architecturales. L'architecte lausannois Charles Zbinden (1883-1959), auteur d'immeubles de logements à proximité, est impliqué de longue date dans ce projet.

L'ensemble est composé d'une grande halle de transbordement où pénètrent les wagons, encadrée au nord et à l'est par des locaux dédiés à la réception, au tri, au stockage et à l'expédition des marchandises, chargées sur des camions depuis des quais en hauteur.

La grande halle de transbordement

Les quais

Locaux dédiés à la réception, au tri, au stockage et à l'expédition des marchandises

Réalisation exceptionnelle par sa fonction, ses dimensions et l'inventivité constructive, la halle est constituée d'une alternance de voûtes et de dalles basses suspendues qui servent de tirants aux voûtes ; la lumière pénètre généreusement par les tympans vitrés de celles-ci.

Les locaux attenants se caractérisent par une architecture fonctionnaliste.

Désaffectée par les CFF, la halle de marchandises abritait jusqu'à l'été 2018 les activités d'un transporteur; les locaux attenants sont loués à diverses entreprises comme dépôts. Les CFF ont lancé en été 2018 un appel à projet pour réutiliser la halle pendant une période transitoire de 7 ans à 10 ans ans, afin de maintenir vivants les 4000 m2 disponibles, dans l'attente d'un développement à long terme.

Texte issu de : Journées Européennes du Patrimoine 2018 / Lausanne, l'ancienne gare de marchandises de Sébeillon

https://fondationcub.ch/wp-content/uploads/2018/08/jep18-ne-72dpi.pdf

Pour aller plus loin : La gare de Lausanne-Sébeillon / Julien Sansonnens

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,851
4,825
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.