Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Propriété de l'écrivain Georges Simenon

Propriété de l'écrivain Georges Simenon

22 octobre 2016
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

A l'abandon depuis des années, l'imposante maison de Simenon ne sera bientôt plus qu'un souvenir. Douze résidences de grand standing seront construites le long du chemin des Orchez.

En 1963, Georges Simenon avait fait construire, sur la commune d'Epalinges, une gigantesque villa. C'est lui-même qui avait dessiné les plans d'un bâtiment tellement austère que les Palinzards n'avaient pas tardé à le surnommer «le bunker».

L'écrivain, mort en 1989 à l'avenue des Figuiers, à Lausanne, ne passa pourtant qu'une dizaine d'années dans son immense villa, dotée d'un nombre incalculable de chambres et de salles de bains ainsi que d'une piscine couverte, qu'il se plaisait à faire visiter à ses amis ébahis.

Georges Simenon, dans son domaine à Epalinges. Paris Match (N° 939)/8 avril 1967, source : trussel.com/maig/match67

Georges Simenon (1903-1989), écrivain prolifique et l'un des plus lus du 20e siècle, y a rédigé de nombreux romans. C'est aussi l'endroit où il cesse d'écrire des fictions: en 1972, il décide de ne plus publier de roman. Il se consacrera à ses écrits autobiographiques.

Sources : Le Matin, 23 octobre 2016 / 24 Heures, 21 octobre 2016

Pour aller plus loin : Villa Simenon : Inventaire avant destruction

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Sylvie Bazzanella
3,042 contributions
23 octobre 2016
2,795 vues
0 like
0 commentaire
2 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,280
5,486
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.