Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

En rangs immaculés à Plainpalais

Vendredi 17 juillet 1925
David Glaser, le web éditeur

La 58ème Fête fédérale de Gymnastique s'est tenue à Genève du 17 au 21 juillet 1925. Environ 20'000 participants pour une édition qui a suscité l'émerveillement des Genevois , mais aussi en dehors, de Schaffhouse à Saint-Gall en faisant un détour par la Belgique.

« Nos amis des bords du lac Léman sont de bons Confédérés, et avant tout de bons républicains, qui aiment la liberté et dont l'esprit d'indépendance est merveilleux… » Voilà ce qu'écrit dans un de ses comptes rendus la Neues Winterthurer Tagblatt. Genève a brillé par la qualité de sa fête fédérale, bouclée par un feu d'artifice géant au bord du lac et une fête vénitienne le long des quais. Le mardi 22 juillet 1925, la sueur séchée des athlètes a fait place aux quelques larmes d'émotion séchées elles aussi dans quelques mouchoirs de passagers des 17 trains spéciaux quittant la gare Cornavin.

La plaine de Plainpalais, comme elle a été rarement aussi bien habillée... en blanc. BGE, Centre d'iconographie genevoise.

Pour la fête, la section genevoise organisatrice avait reçu, par décision du Conseil d'Etat, une subvention de 20'000 francs pour prendre en charge les décorations de fleur le long du cortège, les infrastructures permettant le ravitaillement des athlètes aux accès de la plaine de Plainpalais. La ville de Genève a littéralement changé de couleurs, avec ces oriflammes, drapeaux aux couleurs des armoiries des 22 cantons. La fête fédérale occupe une place importante dans le Journal de Genève qui annonce dans son édition du 17 juillet, que la fête promet d'être belle.

En effet, elle fut belle cette fête et populaire. 20'000 athlètes, 13 colonnes formées aux Bastions et dans les rues avoisinantes précédées par de nombreux ensembles de fifres et tambours. La musique est partout dans les rues de la Cité de Calvin. Les Confédérés de l'étranger aussi. Les sections suisses de Paris, Lyon, Milan, Gênes, Londres ou Barcelone ont nourri le cortège de 7 kilomètres et les rangs des gymnastes en uniforme blanc immaculé.

Côté logistique, 13'000 repas ont été servis dans la cantine de Plainpalais en une seule journée lundi, ce qui donne un petit aperçu de ce que représente la débauche de moyens. Un bénéfice de 70'000 francs fut dégagé, pas mal du tout. La fête fédérale de gymnastique a aussi étendu sa toile aux rues et places avoisinantes de tout Genève : on a vu quelques exubérants gymnastes procéder à des démonstrations de leurs techniques loin du terrain de jeu de Plainpalais pour le plus grand plaisir des riverains.

Gymnastes et "officiels" réunis devant la statue du Général en chef de l'armée suisse Guillaume Henri Dufour.

Au top des activités populaires figurent les passes de lutte. En haut du classement des blessures traités par l'infirmerie, des luxations… Peu de bobos grave à part peut-être un cas de lésion probable à la colonne vertébrale. Au jeu des comparaisons, la fête fédérale genevoise a été peu sécuritaire par rapport à l'édition saint-galloise de 1922. Enfin, la Fête fédérale a rapproché les « welches » et les Suisses allemands. Exemple d'échange touchant, celui de la Société militaire des carabiniers genevois avec leurs homologues de Hallau, dans le canton de Schaffhouse.

L'article complet du Journal de Genève du disponible :

http://www.letempsarchives.ch/page/JDG_1925_07_17/4

L'article complet du Journal de Genève sur le bilan de la fête :

http://www.letempsarchives.ch/page/JDG_1925_07_21/6

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
25 janvier 2018
557 vues
1 like
1 favori
1 commentaire
0 galerie
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,033
6,172
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.