Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
"Allô Radio-Lausanne, ici Londres" (13/14) - Collaboration avec la BBC

"Allô Radio-Lausanne, ici Londres" (13/14) - Collaboration avec la BBC

décembre, 1949
FONSART/RTS

Pour arriver sur les ondes de Suisse romande, les reportages de Paule Déglon sont le résultat d’une collaboration étroite avec le service technique de la BBC. Une personne centrale est John Bert, officier de liaison entre la BBC et les radios mondiales, qualifié par Déglon "d'ange gardien de Radio-Lausanne”.

Derrière un document sonore repose en réalité un savoir-faire minutieux. A l’ère des disques à gravure directe, la technique d’enregistrement la plus utilisée entre 1930 et 1950, la découpe de la piste sonore était tributaire des techniciens et une simple erreur pouvait compromettre la diffusion.

Reconnaissante de leur travail, Paule Déglon ne manque pas d'énumérer les anecdotes avec les techniciens de la radiodiffusion britannique. Pour souhaiter les vœux de bonne année 1951, elle donne la parole à Bryan Sharp, technicien de la BBC enthousiaste à l’idée de parler en français.

Origine d’un fonds historique précieux de la RTS

Au-delà de la collaboration avec la BBC, une autre approche de Radio-Lausanne et Radio-Genève était l’enregistrement par l’écoute des radios étrangères. Cette méthode a permis aux archives de la RTS de réunir un fonds riche en discours politiques et événements historiques internationaux. Une pratique qui, cependant, limite les droits d'utilisation. L'abdication d'Edward VIII, l’éloge de George VI par Churchill, la naissance du prince Charles, les funérailles de la reine douairière Mary, tous ces événements historiques ont été captés avec cette technique dite de l'écoute. Plus largement, plusieurs archives sonores de la Seconde guerre mondiale d’une valeur historique considérable et conservées à la RTS furent gravées avec ce principe.

Si Radio-Lausanne est fier de posséder tant de documents, tant de témoignages directs sur ce que fut la seconde guerre mondiale, c'est au dévouement de ses techniciens qu'il le doit ; bien souvent, en effet, ils n'hésitèrent pas à demeurer des nuits entières à leur poste d'écoute, prêts à saisir l'actualité au vol et à l'inscrire sur la cire* à l'intention des auditeurs d'aujourd'hui et de demain. - Ceux de la Radio, 1945

* Incorrectement désigné cire. Les disques à gravure consistaient principalement d'une couche de nitrate de cellulose appliquée sur une base métallique.

Partie 14 : sources et crédits

Photo de couverture : Paule Déglon et un technicien de la BBC préparent l'émission spéciale de fin d'année pour le "Miroir du temps". À l’arrière plan, une machine d’enregistrement sur disques. Publié dans le Radio Actualités du 30 décembre 1949 (no 52) et le Radio Télévision du 12 janvier 1951 (no 2)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Rebecca Rochat
96 contributions
28 avril 2020
18 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
1 galerie
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,610
6,338
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.