Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Colonel-Brigadier Julius Schwarz

Colonel-Brigadier Julius Schwarz

inconnu
Horvay Robert

Brigade. Mont. 10,Martigny 1941.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Albin Salamin

    Ce n'est pas un Général car en Suisse, il n'y a qu'un Général nommé par le Conseil Fédéral et en cas de guerre uniquement. Pour 39-45, c'est le Général H. Guisan. A la tête d'une brigade se trouve un brigadier. Il pourrait s'agir du Colonel-Brigadier Julius Schwarz, l'âme et le cœur de la Brigade de montagne 10 durant la seconde guerre mondiale. Il joua un rôle importante lors de l'incendie du village de St-Gingolph, France par les Allemands en 1944.

  • Nicolas Ogay

    Comme le dit Monsieur Salamin, la suisse n'a qu'un général en temps de guerre. Cet homme est un "Colonel Commandant de Corps", grade le plus élevé en temps de paix. On le reconnait à ses trois étoiles surmontées de lauriers de sa veste et aux galons spécifiques de sa casquette. - Col. Brigadier: 1 étoile avec Lauriers - Col. Divisionnaire 2 " " - Col. Cdt de Corps 3 " " - Général: 4 " " Ce qui peut prêter à confusion, par rapport au Général Guisan, c'est qu'au début de la guerre il ne portait que 2 étoiles, puis 3. Ce n'est qu'en fin de la guerre qu'il en porté 4. La raison en est simple, en fait ce sont tous des "colonels". Jusqu'à la 2eme guerre, les titres "brigadiers, divisionnaires et commandants de corps" n'étaient que des indications de fonctions et non pas des grades à proprement parlé. On le voit par exemple au Général Wille, (1914-1918) qui portait simplement les insignes de colonel! Même Général n'est qu'une fonction, après la fin de la guerre, le général "rentre dans le rang". Si une nouvelle guerre arrive il doit être à nouveau élu par les chambres fédérales, qui, en théorie, peuvent en élire un autre. Le Général Dufour a été élu (ou nommé) à trois reprises, par exemple.

  • Albin Salamin

    Merci pour ces informations détaillées.

  • Horvay Robert

    Bravos,j'ai appris quelque chose DANKE...

Horvay Robert
1,537 contributions
23 avril 2011
2,414 vues
0 like
0 favori
4 commentaires
4 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,347
6,490
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.