Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Soeur Louise

Soeur Louise

1 janvier 1940
Grégoire Favre

Fille d'Emile et Marguerite Mabillard, à l'âge de quinze ans, Germaine Mabillard entrait au noviciat. Après leur fils René, la jeune Germaine est le deuxième enfant du couple à faire don de sa vie à Dieu.

Père René MabillardSoeur Louise a consacré sa vie aux autres, et plus particulièrement aux orphelines.

Elle réside actuellement en France dans une maison de repos réservée aux membres de sa congrégation.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Sylvie Bazzanella

    Elle paraît si jeune...

  • Martine Desarzens

    Je transmets par ces quelques mots, mes amicales salutations et remerciements à Marguerite Mabillard pour son dévouement destiné aux jeunes filles. Il me semble que l'ordre est St. Vincent de Paul; je peux me tromper, mais cet ordre a toujours été très actif dans l'éducation et l'enseignement pour les filles puis jeunes filles. D'autres religieuses étaient infirmières pour aller auprès des malades très démunis à domicile. Les religieuses de cet ordre étaient "sur le terrain" au service des pauvres.

  • Monique Chavaillaz

    Mais les soeur de St-Vincent de Paul avaient une "cornette" sur la tête.

  • Grégoire Favre

    Après m'être renseigné, j'ai appris que ma grande tante fait partie de la congrégation de la Sainte-Famille d'Emilie de Rodat dont la maison mère se trouve à Villefranche de Rouergue en France dans l'Aveyron. Les Soeurs de Beaulieu à Sierre appartenaient à cette congrégation.

  • Martine Desarzens

    Merci cher Grégoire pour ces renseignements concernant votre grande-tante qui semble si jeune sur cette photo avec son regard déterminé même si ces yeux sont baissés.....Monique vous avez raison, mais j'ai pensé que sur cette photo cette religieuse était peut-être encore en novice avant de faire ses voeux et porter la "cornette"; c'est le devant blanc qui m'a mise sur la voix......

  • Ange-Marie Vouardoux-Emery

    Il y avait 2 autres Sœurs de Chippis dans la Congrégation de la Ste Famille. Sœur Marcelline et Sœur François de Sales. Personnes que j'ai très bien connues puisque j'ai moi même suivies toutes mes classes à Beaulieu. Ma maman a aussi été en classe avec ces religieuses. Ma grand-maman Marie Pellissier à travaillée comme lingère et comme cuisinière chez les Sœurs. Que de souvenirs

  • Martine Desarzens

    Merci pour ces histoires de religieuses. En effet la congrégation des soeurs de Saint François de Sale étaient connues pour leur engagement dans l'enseignement. Nous voila dans des destins de femmes parfois "choisis" et parfois "poussés" par la famille ! Egalement pour votre grand-maman Marie Pellissier !

  • Ange-Marie Vouardoux-Emery

    Soeur François de Sales était une religieuse de la Ste Famille. Son nom de religieuse lui avait été donné lors de sa prise d'habit.

  • Martine Desarzens

    Merci, mais est-ce que je me trompe ou il existe un ordre de ce nom ? Bonne année 2013.........cordialement.

  • Ange-Marie Vouardoux-Emery

    ce sont les oblates de St François de Sales.

  • Monique Chavaillaz

    Bravo. Grâce à Sœur Louise nous aurons appris beaucoup de choses sur son ordre religieux.

  • Martine Desarzens

    Merci pour ces précieuses informations.

  • Gilles Favre

    En voyant cette photo de ma tante Germaine, reviennent à ma mémoire les propos de ma grand-mère...."je voulais qu'au moins deux de mes enfants donnent don de leur vie à Dieu; je voulais aussi cela pour ta mère Marie-Thérèse mais je n'ai pas réussi à la convaincre!..." Gilles Favre

Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
107,743
6,719
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.