Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Albert Elskes et l'hôtel Bellevue à Neuchâtel

Albert Elskes et l'hôtel Bellevue à Neuchâtel

Cécile Chombard Gaudin

Famille originaire d'Allemagne, qui obtint la bourgeoise de Neuchâtel en 1866. Albert Elskès (1828-1902) était un des investisseurs d'une Société par actions créée pour construire l'hôtel Bellevue à Neuchâtel. L'architecte était Hans Rychner. La construction des voies de chemin de fer connectant la ville avec le reste de la Suisse et la France annonçait une période faste pour la venue de touristes et autres hommes d'affaires. L'hôtel fut inauguré en 1861 et en 1873, Albert Elskès ayant racheté les parts de ses associés se trouva seul propriétaire. L'hôtel resta dans la famille jusqu'en 1904.

Un article paru dans le Messager Boiteux de 1912 pour le cinquantenaire de l'établissement rappelle les fastes de ce demi-siècle : l'hôtel vit séjourner les princes Humbert et Amédée d'Italie, la reine de Hollande, la reine de Bavière, le grand-duc et la grande duchesse de Bade, l'empereur du Brésil Don Pedro, le duc d'Aumale, le prince Jérôme Napoléon, Sarah Bernhardt. Le séjour qui laissa le souvenir le plus marquant fut celui de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie. Arrivés par le train en août 1865 avec toute leur suite, ils virent les chevaux de la calèche des dames de compagnie de l'impératrice s'emballer et renverser leurs passagères. Il y eut plusieurs blessés, certains sérieusement, qui durent séjourner à l'hôtel Bellevue un peu plus longtemps que prévu. Toute la presse célébra l'attitude pleine de prévenance de l'impératrice qui était bouleversée. Et l'action efficace de Julie Elskes et de sa sœur Charlotte aux côtés des blessés. Voir :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/68698/http://www.notrehistoire.ch/photo/view/68699/

Ci-dessus verso de la photo d'Albert Elskes.

Albert eut deux fils de Julie Comtesse épousée en 1855 : Albert (1858-1934) et Edouard (du nom de son grand-père, 1859-1947). Albert succéda à son père en 1885, et devint en 1918 le directeur du Bureau des Renseignements de Neuchâtel (voir la Feuille d'avis de Neuchâtel du 28 février 1934). Quand à Edouard, il fit une brillante carrière d'ingénieur. Voir :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/68701/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,315
6,483
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.