EMPREINTES

Nicole Kunz
Anne-Chantal Pitteloud

° Céramique, dessin et vidéo sont les expressions utilisées en complémentarité par Anne-Chantal Pitteloud pour traduire ses recherches sur le vestige, la trace, l'empreinte et la cartographie improbable, géographique ou organique. Se définissant comme une artiste nomade, cette voyageuse est fascinée par les cartes géographiques. Une résidence à Paris où elle a décidé de se concentrer sur le dessin uniquement a débouché sur un procédé consistant à étaler des taches d'encre et de les laisser sécher pendant la nuit. Les formes ainsi obtenues rappellent étrangement les dessins d'anciens atlas et sont ensuite complétées par le collage de mots-clés glanés au fil de ses lectures et relevant des thématiques proches de son univers artistique. Cette démarche vient compléter une série de dessins créés à partir de céramiques dont les formes sont empruntées aux organes et aux cellules, et qui sont présentés comme autant de planches anatomiques issues d'une biologie parallèle. Outres, enveloppes, ribosomes ou cytoplasmes, la forme de ces objets en deux ou trois dimensions parlent de l'origine du vivant et de son évolution, en dévoilant la beauté cachée de ce qu'on ne peut ou ne veut pas voir. La poésie du vestige se retrouve également dans la série «Fossiles» composée de disques incertains de terre issus de l'argile qui reste collée sur la girelle lorsque le fil détache la pièce tournée. En accordant le statut d'œuvre à ces restes destinés normalement à disparaître, Anne-Chantal Pitteloud s'attache à l'esthétique de l'éphémère et de la fragilité des choses souvent banalisées par l'habitude, et qui nous renvoient à notre propre présence au monde.

Nicole Kunz Curatrice et Historienne de l'art 2012

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
21 novembre 2012
646 vues
1 like
1 favori
0 commentaire
3 galeries