Repérage
Les Spahis à Delémont

Les Spahis à Delémont

20 juin 1940
Capitaine Perrin
Musée du Tour Automatique et d'histoire de Moutier

Le capitaine Perrin, enfant de Moutier, à immortalisé l'arrivée des Spahis montés sur des étalons arabes en vieille ville de Delémont. Ils furent cantonnés dans la cour du château.

Ce document est conservé dans la photothèque du musée.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Claude Zurcher

    En arrière-plan, à la fenêtre, un adulte (homme ou femme) et trois enfants; une famille. Quelles impressions ont-ils dû éprouver à ce passage de Spahis? A Estavayer-le-Lac, où j'ai travaillé au journal Le Républicain entre 1989 et 1991, des Spahis furent également cantonnés durant la guerre. Les Staviacois - surtout les Staviacoises - qui avaient gardé le souvenir de cette période évoquaient les Spahis comme des hommes impressionnants et beaux.

  • Fred Girardet

    chouette une nouvelle photo des spahis en Suisse. Je ne savais pas qu ils étaient passé à Delémont. Peut être le 4e escadron (du 7e régiment, le 9e étant fait quasi intégralement prisonnier pas les Nazis (sauf 1 qui passe en Suisse), selon les écrits) , le 4e étant les derniers à entrer en Suisse avec l'état major par Soubey, mais il faudrait connaitre la date précise de la photo. Le premier tout à gauche est certainement un officier français de souche, il ne porte pas les cartouchières sahariennes typiques (les français les portaient aussi mais pas les officiers spahis) et il semble que sa selle soit conventionnelle contrairement aux selles arabe qui remontent sur le bas ventre. Par contre il fait partie de la clique, il a un cheval pur sang et il porte la gandoura par dessus l'uniforme. Il est rare aussi (de ce que j'ai pu voir sur les photos de La Débâcle) de trouver un spahis avec la Chechia (châpeau Fez mou) (premier rang à droite). Celle-ci est d'ordonnance, c est à dire officielle des armées françaises d'afrique, rien à voir avec le calo de l'officier. Celui de gauche à son casque accroché à l avant du cheval. Si c'est à Delémont alors ce n est certainement pas celui que j ai trouvé en juin 2022 au alentours du Noirmont. Le nom est gravé à l'intérieur, Mahmud Amorat Mle 1609 (matricule). Je me suis toujours demandé si l'armée leur les avait confisqué ou si ils avaient pû les garder. vite d'autres photos :-) bonjour de Bienne

5 février 2022
256 vues
6 likes
2 favoris
2 commentaires
4 galeries