Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Église St-Joseph, Genève

Église St-Joseph, Genève

6 avril 2017
A. Salamin
Albin Salamin

Le développement de la commune des Eaux-Vives devint important suite à la décision du Canton de Genève d'abattre les remparts de la ville (1849) " "La vieille Genève se sent trop à l'étroit dans son corset". Avec l'augmentation des citoyens catholiques établis aux Eaux-Vives, il se constiua une nouvelle paroisse en 1866 et la célébration de la messe se déroula dans une chapelle du rez-de-chaussée d'un ancien hôtel.

Suite à de nombreux dons de donateurs de Suisse et de France, la paroisse put construire une nouvelle église, dédiée à Saint Joseph et inaugurée en 1868. Cependant l'église était plus petite que celle d'aujourd'hui. Le transept est étroit et il n'y a pas de "bas-côtés". La cure n'a qu'un étage.

Suite à la guerre entre la France et la Prusse, il se développa en Suisse et particulièrement à Genève, un mouvement anti-clérical inspiré par le chancelier Bismarck, "Le Kulturkampf" et il s'en suivit une persécution de l'église catholique et la confiscation de ses biens. En 1877, la paroisse de St. Joseph, spoliée de son église, dut replier ses activités religieuses tout d'abord à la maison du cercle de l'Espérance.

Le culte put reprendre le 7 octobre 1883, suite à l'apaisement du climat politique.

Le nombre de catholiques augmentant, la paroisse décide d'agrandir l'église et en 1897 des bas-côtés furent ajoutés à l'ouvrage et divers vitraux posés. Un nouvel agrandissement fut entrepris entre 1937-38 avec la reconstruction les bas-côtés et l'abside qui furent surélevés et aérés de façon à faire corps avec le bâtiment. De plus fut réalisée la chapelle Saint-Victor, derrière le choeur. Une nouvelle restauration est réalisée en 2000. (Source: Site de la paroisse de St-Joseph).

Le choeur:

Les magnifiques vitraux de 1939 sont le fait de Eugène Dunand en en 2014 par le peintre genevois Jean-Michel Bouchardy, avec deux vitraux qui se déploient au-dessus d'un autel et d'une statue dédiés d'un côté à saint Joseph et de l'autre à la Vierge. La base de la figuration s'est faite sur les lectures de la Bible, notamment de l'Ancien Testament pour l'un et de l'Apocalypse pour l'autre.

Quelques vitraux de 1939:

L'orgue:

Nous n'avons pas de renseignement sur l'orgue actuel qui daterait de 1909. (Dominique Blanc)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Jean-Alexandre Blanchet

    Bonjour, pourquoi votre description ne parle pas de la mosaïque d'Alexandre Blanchet ? Cordialement Jean-Alexandre Blanchet

  • Albin Salamin

    Monsieur, bonjour, Malheureusement je ne suis pas au courant de cette mosaïque et il me serait très agréable si vous pouviez m'en dire un peu plus. Je retournerai dans cette église prochainement. Bien à vous

  • Jean-Alexandre Blanchet

    La mosaïque du choeur réalisée par Alexandre Blanchet, ainsi qu'une pléiade de chapiteaux sculptés par Charles Collet, Jean-Joachim Cornaglia et François Baud. Cordialement

Albin Salamin
2,364 contributions
14 avril 2017
3,932 vues
1 like
1 favori
3 commentaires
5 galeries
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
108,307
6,773
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.