Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Rond-point de la Jonction  1986

Rond-point de la Jonction 1986

1 mai 1986
Jean-Georges Mallet
Jean-Georges Mallet

Ce portique était à l'origine, d'après une plaque apposée sur le monument, la porte d'entrée du "Panorama de Plainpalais" en 1880. Il pourrait s'agir du "Panorama Bourbaki", car dans son ouvrage "Plainpalais, plaine de mémoire", publié aux Editions Cabédita à 1169 Yens-sur-Morges en 2006, Gérald BERLIE indique (p. 50) : "Un grand bâtiment octogonal abritait le Panorama Bourbaki en 1881 avant qu'il ne soit déplacé à la Jonction, dans le voisinage du Vélodrome."

Comme on peut le voir, il a ensuite été transformé en bureau postal. Il y a quelques années, la façade a été nettoyée et transportée au bout de la rue Necker près de la place des 22-Cantons.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Mauro Bernardi

    J’aimais bien ce bâtiment en dépit de son côté quelque peu austère. Malheureusement, le fronton que l’on peut voir aujourd’hui place des XXII Cantons fait davantage penser à un élément de décor en carton pâte, qu’à un authentique vestige architectural…

  • L'Inédit

    Petit complément d'information: "L'entrée de l'armée française aux Verrières" d'Édouard Castres a été inaugurée en septembre 1881 dans le Diorama construit à cet effet par Jacques-Élysée Goss - l'architecte du Grand Théâtre - au boulevard Georges-Favon, entre la place du Cirque et la rue de Hesse. Partant pour Lucerne en 1889, elle a été remplacée en juillet par "Le siège de Belfort", œuvre d'Étienne-Prosper Berne-Bellecour, qui y est restée jusqu'en avril 1897; on y montrait également le "Relief Magnin" en cours d'achèvement. J'ignore ce qu'est devenue la peinture de Berne-Bellecour, mais le bâtiment a été démoli et reconstruit - tout ou partie ? - au rond-point de la Jonction en effet où, dès le début de 1899 on exposa "La bataille de Morat" de Louis Braun, provenant du Panorama de Zurich où elle retourna en 1906 ou 1907; elle est aujourd'hui conservée à Morat.

  • Jean-Georges Mallet

    Merci pour ces précieuses informations. Il semble que ces panoramas/dioramas aient aimé voyager ! Heureusement que celui de Lucerne sur l'Armée des Bourbaki a été conservé. Leur souvenir subsiste dans la rue du Diorama.

Jean-Georges Mallet
675 contributions
4 juillet 2011
1,663 vues
1 like
3 commentaires
2 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,795
5,409
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.