Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Le train vers les Rochers de Naye

Le train vers les Rochers de Naye

En 1892, le parcours de Glion jusqu'aux Rochers de Naye est ouvert à l'exploitation par un petit train à crémaillère et à vapeur.

Nous avons un descriptif d'une promenade en chemin de fer de l'époque, extrait du Journal de Genève de 1896. Et un autre, en 2014 par Claire Bärtschi-Flohr.

Ici un petit arrêt pour une photo souvenir et pour admire le paysage avant 1905.

Dans le fond les Rochers de Naye

Une autre prise de vue:

Photo Michel Bezençon

La gare supérieure:

Albin Salamin
1,857 contributions

Entre 2011 et 2016, près de 50 millions de francs ont été investi pour rénover les infrastructures. La voie a été refaite et une nouvelle crémaillère a remplacé l'ancienne.

La création de la ligne Glion-Naye avait été lancée après la mise en service, en 1883, du funiculaire Territet-Glion. A l'ouverture, six locomotives à vapeur poussaient les wagons chargés de voyageurs. A l'époque, la Compagnie Jura-Simplon (actuels CFF) refusant de céder du terrain, les constructeurs ont dû acheter l'Hôtel de la Gare pour le raser, établir la gare, puis reconstruire l'hôtel. (Source: 24 Heures, 30.12.2016)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
92,872
4,630
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.