Repérage
Lausanne, l'église Saint-François

Lausanne, l'église Saint-François

1933
Editions Charnaux Frères Genève
Albin Salamin

Sur la place, les calèches attendent probablement la fin de la cérémonie religieuse. Est-ce les familles des notables qui pouvaient utiliser ce moyen de transport. Le tram étant certainement réservé au peuple!

A droite, l'Hôtel des postes:

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    ...oui, fort possible, mais peut-être pas si grave, vu que le petit peuple n'as certainement pas besoin de s'y rendre trop souvent dans ces grandes églises pour se faire pardonner....!

  • Albin Salamin

    Je ne sais pas le nombre de temples à Lausanne mais pour les catholiques, le dimanche, la messe était obligatoire. Je connais des familles qui faisaient des heures de marche pour assister à la messe depuis certains hameaux loin de l’église paroissiale où d’une chapelle. Ce temps est bien révolu

  • Sylvie Bazzanella

    La place St-François - nommée "Sain'f" par les vieux lausannois - demeure, encore à ce jour, la place centrale de la ville. Entourée par d'imposants édifices qui accueillent banques, poste, restaurants, hôtel, grands magasins dont les Galeries Saint-François, etc... elle attire depuis fort longtemps une clientèle chic, branchée, mais aussi populaire.

  • Albin Salamin

    Et dire que selon Wikipedia des lausannois voulaient détruire cette église pour avoir une place plus grande.

    • Renata Roveretto

      Eh oui, rien que l'idée est déjà méprisable, encore une manière de manqué de respect au peuple qui à investi sous multiples formes possibles à la construction de cette église. Autant de plus, que on les à empêchés de la pensée libre, en les obligeant, selon vôtre réponse en haut (obligatoire) ! Et encore juste une petite chose..........cette Image est très belle !

Albin Salamin
2,425 contributions
19 août 2019
221 vues
1 like
0 favori
6 commentaires
4 galeries