Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Une mariée "royale"

Une mariée "royale"

1959
album Mery Giorla et Léon Monnier
hoirie Léon Monnier

Roberte Monnier-Zuber (1934-2009) a épousé Charles-André Monnier (1933-2016) à Vissoie en 1959.

L'illustration montre Roberte tenant la main de Crésence Monnier (1861-1970), grand-maman de son mari Charles-André et première télégraphiste de la vallée d'Anniviers. Coiffée d'un diadème, la mariée a vraiment une allure royale.

Charles-André Monnier, dentiste à Sierre, sera un personnage politique important puisqu'il sera préfet du District de Sierre.

En fin limier, Charly Arbellay a « enquêté » sur les lieux de ce mariage. Voici :

Le mariage a eu lieu à Vissoie et la noce à l’hôtel d’Anniviers. Précision de Paul-André Florey: « l'hôtel d'Anniviers était tenu en ce temps-là par ma sœur Raymonde Rossi-Florey. »

La photo de Roberte et de Crésence - ci-dessus - a été prise sur le parking devant l’hôtel. On reconnaît à gauche un bout du toit plat de l’ancien Café de l’Avenue. Dernière les deux dames, on voit un garage sur le toit duquel les invités ont partagé l’apéritif. Aujourd’hui il y a un petit chalet sur ce garage.

Reflets du mariage :

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • Echange des consentements, photo prise dans le cœur de l’église de Vissoie. La boiserie derrière les témoins a disparu mais les deux colonnes de ce mur sont toujours présentes. (infos transmises par Charly Arbellay)

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • L'assemblée du mariage au grand complet. Photo de groupe prise sur le pré au-dessus du garage où a été construit le chalet d'Édouard FLOREY. Il y avait un petit chemin qui montait au chalet de la famille Kittel où Urbain a ouvert son bureau d’architecte. Aujourd’hui des villas modernes sont construites à cet endroit. (infos transmises par Charly Arbellay)

Pour voir l'image en grand, cliquez ici.

Au sujet de Crésence, consultez ces documents :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Cher monsieur Pierre-Marie Epiney, pour vous dire que l'image très réussie, celle avec Roberte tenant la main de Crésence Monnier, montre à mes yeux deux vraiment très belles femmes.

  • Michel Savioz

    Sur la deuxième photo des consentements, tout à gauche, je pense éventuellement au Doyen Jérémie Mayor ? À voir avec Paul-André !

  • Nicolas Perruchoud

    Somptueux cliché par ce qu'il irradie ! Tout est sous le signe du contraste : l'âge, les couleurs, la manifestation du bonheur rayonnant chez Roberte, réservé et retenu chez Crésence qui fait penser aux vieilles femmes des pays du Sud. Cependant, le geste de Roberte, discret, donne au cliché une puissance lumineuse. Abolissant les contrastes, il réunit les deux femmes dans une même communion. Délicatesse de cette jeune mariée qui associe tangiblement une grand-mère à son bonheur ! C'est simple, c'est beau, c'est grand !

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,524
6,464
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.