Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Le percement du Simplon 5

Le percement du Simplon 5

1906
Cie Liebig, collection Pm Epiney
Cie Liebig, collection Pm Epiney

La compagnie Liebig basée à Fray-Bentos (Uruguay) offrait à ses clients des vignettes très didactiques. Cette série de 6 présente le percement du Simplon en 3 x 2 vignettes. Celle-ci est consacrée au sud du tracé et précise : "Vue des installations" et "La perforatrice en action".

Au dos, le texte explicatif que voici :

La perforatrice est l'outil le plus important du constructeur de tunnels. Celle employée exclusivement pour le percement du Simplon fut inventée par Alfred Brandt, ingénieur hambourgeois qui entra comme intéressé dans l'entreprise et mourut en 1899, à l'âge de 53 ans, des suites d'un refroidissement contracté au cours d'une inspection du tunnel.

Au moyen de la machine Brandt, on pouvait, lorsqu'il n'y avait pas de difficultés spéciales à surmonter, avancer journellement de 5,50 mètres, ce qui fait ensemble 11 mètres en prenant les deux côtés à la fois.

Près des deux entrées du tunnel, toute l'étendue de la vallée environnante était occupée par les installations pour la production de force hydraulique, d'électricité etc, ainsi que par les nombreux établissements que les entrepreneurs avaient érigés dans le but d'assurer le bien-être de leurs employés.

Complément [source]

C'est en 1880 que le projet de tunnel ferroviaire sous les Alpes entre Brigue et Domodossola à travers le massif du Simplon a pris une tournure plus concrète en 1895 après la conclusion d'un traité avec l'Italie, malgré nombre de critiques quant à cette entreprise gigantesque pour l'époque. Le projet comportait un tunnel et une galerie de plus petit diamètre en parallèle à une distance de 17 mètres pour évacuer les matériaux. C'est la Compagnie de Chemin de Fer du Jura et Simplon (JS), fondée en 1889, qui joua un rôle moteur dans l'aboutissement du projet.

Note au sujet de la compagnie Liebig:

C'est en 1847 que le chimiste allemand Justus von Liebig inventa un procédé d'extraction de la viande. Il s'associa à un ingénieur belge qui avait fondé la société de Fray Bentos Giebert & Cie afin d'exploiter le cheptel bovin d'Uruguay et d'Argentine. Ses consommateurs cibles ? Les Européens et les Américains. [source]

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
2,004 contributions
18 septembre 2020
38 vues
4 likes
0 favori
0 commentaire
6 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,326
6,469
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.