Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Cortège historique à Sion

Cortège historique à Sion

28 mai 1899
J. Dauer, collection PM Epiney
Pierre-Marie Epiney

Cette image appartient à une série de photographies sur verre.

Du 28 mai au 4 juin 1899 a eu lieu à Sion un immense cortège historique organisé par les trois sociétés de musique de la ville : "la Valéria", "la Sédunoise" et "l'Instrumentale".

Ce cortège était organisé pour "rappeler le passé du Valais ... au moyen d'un vaste tableau, ou plutôt d'une succession de tableaux, évocation de la vie mouvementée du peuple valaisan à travers les âges pour la défense de ses libertés."

"La Valéria" ouvrait le cortège, ses membres étant "vêtus de peaux de bêtes sauvages, le front surmonté d'une coiffure qui leur donnait un air farouche, sanguinaire.

La deuxième partie du cortège représentait le sire de Rarogne, superbe de fierté et de dédain, sur son noble coursier, contre lequel les patriotes valaisans avaient dressé la Matze. En opulents costumes de l'époque, les membres de "la Sédunoise" faisaient escorte au sire de Rarogne.

Quant à "l'Instrumentale", elle entraînait aux sons de ses marches militaires les milices valaisannes de 1798."

La rue richement pavoisée servit de cadre au cortège qui aboutit à la place de la Planta où se dressait le château-fort du sire de Rarogne. Une représentation de la foire de Brigue au XVème siècle était donnée. "Scène de marchands valaisans et italiens, exhibitions de saltimbanques et de bohémiens, exposition du magnifique troupeau de l'hôpital de Sion et pour terminer la foire au son d'une musique entraînante et dansante. composée par M. Charles Solioz.

Les charmantes filles du glacier, puis les couples des faneurs et faneuses évoluèrent dans des ballets très bien ordonnés.

Et voilà que l'avocat de la Matze harangua sur la place de la foire les patriotes pur leur demander de se révolter contre l'oppresseur. D'un bond furieux la foule se précipita contre le château, le drapeau jaune du sire de Rarogne fut remplacé par le drapeau blanc de la Matze. Cette victoire fut saluée par l'hymne national joué par les trois fanfares réunies.

Soit le cortège, soit la représentation, eurent un très grand succès et la presse couvrit d'éloges les trois sociétés de musique de la ville de Sion."

(Source : Journal et Feuille d'Avis du Valais, 24 mai 1954).

Voici d'autres photographies sur verre issues de la même collection :

notrehistoire.imgix.net/photos...

notrehistoire.imgix.net/photos...

notrehistoire.imgix.net/photos...

Source : ici.

Une autre fête populaire en Valais à la même période :

A l'occasion du 100ème anniversaire de la bataille de Finges, on éleva cet obélisque qu'on célébra avec une grande fête populaire :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Pierre-Marie Epiney

    Voici l'exacte "raison" de cette fête : "Notre grand peintre national, M Raphael Ritz , homme très attaché à son cher canton et qui connaissait l'histoire aussi bien qu'il savait rendre sur la toile les beautés pittoresques, la physionomie des montagnards, avait eu l'idée de rappeler le passé du Valais non seulement par le pinceau, mais au moyen d'un vaste tableau, ou plutôt d'une succession de tableaux, évocation de la vie mouvementée du peuple valaisan à travers les âges pour la défense de ses libertés. Malheureusement, M. Ritz mourut sans avoir réalisé son projet."

Pierre-Marie Epiney
2,004 contributions
22 août 2018
328 vues
1 like
1 favori
1 commentaire
5 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,326
6,469
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.