Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Eugène Cattin, le postier-photographe

Eugène Cattin, le postier-photographe

1909
Eugène Cattin
Archives cantonales jurassiennes

Eugène Cattin, né le 21 janvier 1866 aux Bois, canton du Jura, et mort le 8 mai 1947 dans la même commune, est un facteur et photographe suisse, spécialisé dans les prises de vues des Franches-Montagnes.

Facteur dans sa commune natale, il succède à sa mère et parcourt quotidiennement l'ensemble du territoire soit à cheval, soit à bicyclette. Il est également bricoleur et confectionne de nombreux jouets et outils en bois. Enfin, il établit dans la région un dépôt de tuiles qui lui permet de devenir l'un des notables du village, où il devient le premier propriétaire d’une voiture.

Pendant toute sa carrière, Eugène Cattin réalise plus de 3 100 photographies sur plaque de verre. Ces clichés représentent le quotidien des Franches-Montagnes, principalement en extérieur. Le fonds composé par l'ensemble des photographies est la propriété des archives cantonales jurassiennes qui les a transférées sur Wikimedia Commons au début de l'année 2016.

Voici une photo-autoportrait d'Eugène Cattin.

Pour retrouver cette photo dans la série numérisée, reportez-vous à cette adresse:

commons.wikimedia.org/wiki/Cat...

La cote de ce document est la suivante: 137 J 2913 a

Les ArCJ ont collaboré avec M. Yvan Jaccard de l’entreprise Studiomedia, installée à Savagnier.

M. Jaccard a procédé à la numérisation des 3’100 tirages des photographies en haute définition (1200 dpi) et au format TIFF.

Les images ont été téléversées dans leur résolution optimale sur Wikimedia.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Effectivement être un postier en tournée quotidienne doit certainement, voir systématiquement développer le sens de l'observation et re-stimuler les souvenirs du passé plus ou moins lointain. Et ceci probablement en remarquant quasi immédiatement toutes sortes de changement, disparitions et ou d'évolutions divers. Donc l'appareil de photo est indispensable pour celui qui sait vraiment voir, et qui veut transmettre tout ce qu'il a vu de ses propres yeux et que d'autres ne verront sinon plus jamais...Et d'ailleurs j'ai un de mes oncles, lequel avait craqué et s'était passionné de la même façon en faisant ses tournée de postier à vélo, dans une ville du canton de thurgovie. Avec toute mon admiration pour Eugène Cattin, merci pour cet archivage si soigné. Renata

31 août 2021
27 vues
1 like
1 favori
1 commentaire
4 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,317
6,481
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.