Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
"Nous sommes choyés, dorlotés"

"Nous sommes choyés, dorlotés"

21 juillet 1916
Montana, Palace Hôtel
F. Monnier, phot. Montana, 2129; coll PM Epiney
Pierre-Marie Epiney

Carte postale expédiée de Montana-Vermala le 21 juillet 1916. L'interné écrit à ses parents habitant Béziers en France.

Voici la transcription de la carte:
Montana, le 20 juillet 1916
Chers parents,
Enfin! Me voici installé confortablement, je puis dire. Nous sommes choyés, dorlotés. D'ailleurs, le verso de cette carte vous donnera un assez intéressant aperçu. Le hasard a voulu, ô veine, que je sois en compagnie de nombreux camarades, entre autre d'Alabert, Laborie etc et de deux personnes habitant Béziers.
Croyez que ces rencontres n'ont pas eu lieu sans démonstration enthousiaste d'amitié, surtout de la part d'Alabert qui m'a sauté au cou. Il serait inutile d'ajouter que nous nous sommes très longuement entretenus de vous.
Veuillez m'envoyer de l'argent au plus tôt. C'est terminé pour les colis. Vos derniers dix francs adressés pendant mon temps en Allemagne ne me sont pas parvenus, ils ne sauraient tout de même tarder. Dès que j'aurais reçu votre argent, il me sera facile de vous parvenir de très jolies photos.
Vous devez avoir eu la visite d'un des membres de la famille Carol qui a séjourné pendant quelque temps ici même, pour tenir compagnie à leur fils.
Vu les soins que nous subissons, mon anémie ne saurait tarder à disparaître.
Baisers.
Signature
J'oubliais de vous dire de m'envoyer des effets militaires au plus tôt (vareuse, culotte courte, képi, molletières)


Le Nouvelliste valaisan du 26 juillet 1916 (une semaine après l'envoi de cette carte) :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!