Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
00:00:00
00:37:08

Chopin, Concerto pour piano No 1, Op. 11, M. Pollini, ONRTF, P. Kletzki, 1960

3 mai 1960
Radiodiffusion-télévision française (RTF)
René Gagnaux

Le portrait du très jeune Maurizio Pollini illustrant ce fichier est extrait du recto de la pochette du disque ALP 1794 (avec l'enregistrement de ce concerto qu'il a fait pour le disque en 1960), légèrement modifié en ce qui concerne la position du texte en haut à gauche.

Frédéric Chopin compose ce concerto entre avril et août 1830. Il l'a donc écrit quelques mois après son deuxième concerto en fa mineur (datant d'entre l'automne 1829 et le début de 1830): la raison de cette inversion chronologique dans la numérotation vient du simple fait que le deuxième composé parut le premier chez Schlesinger à Paris en juillet 1833, avant le premier composé qui est ainsi devenu le No 2 - publié chez Breitkopf (Leipzig) en avril 1836.
Frédéric Chopin en donne lui-même la première audition d'abord en privé le 22 septembre 1830, puis en public, à l'Hôtel de ville de Varsovie, le 11 octobre 1830. Ce fut son dernier concert en Pologne: peu après il quitte Varsovie pour Vienne, et ne reviendra jamais dans son pays natal.

Une courte description extraite des notes rédigées en 2008 par Jeremy Nicholas pour Hyperion:

"[...] Chopin puisa chez Hummel, Field, Weber et Moscheles - et, dans une moindre mesure, chez Kalkbrenner, Herz et Ries. Certains matériels thématiques du Concerto en la mineur de Hummel rappellent ainsi étrangement ceux du Concerto en mi mineur de Chopin.

L'op. 11 a une très longue exposition orchestrale (deux fois plus longue que celle de l'op. 21) marquée Allegro maestoso. L'apparition du touchant second sujet, archétypique de Chopin, est un moment d'exquise beauté.

Le deuxième mouvement, étiqueté Romanza, est un languide thème en mi majeur façon nocturne auquel s'oppose un second sujet en si majeur. Le 15 mai 1830, Chopin travaillait encore à ce Concerto lorsqu'il précisa dans une lettre ce qu'il pensait de ce mouvement - c'est l'une des rares fois où il fait allusion à un programme caché derrière sa musique: «Il n'est pas fait pour être fort; c'est plus une romance, paisible, mélancolique; il faudrait qu'il donne l'impression de contempler tendrement un lieu rappelant mille souvenirs chers. C'est une espèce de méditation par un splendide temps de printemps, mais au clair de lune. Voilà pourquoi j'ai étouffé l'accompagnement.»

Le mouvement final (Vivace) est un rondo enjoué ressemblant un peu à la populaire danse folklorique polonaise appelée krakowiak. Malgré le signe de la mesure du Concerto, il est, comme la Romanza, écrit en mi majeur. [...]"

Dans cet enregistrement l'Orchestre National de la Radiodiffusion-Télévision Française (l'actuel Orchestre National de France) est dirigé par Paul KLETZKI, un extrait d'un concert donné le 3 mai 1960 à Paris, au Théâtre des Champs-Élysées. Le soliste était un jeune pianiste italien de 18 ans, lauréat du sixième concours international Frédéric Chopin - qui venait de se terminer quelques mois auparavant à Varsovie: Maurizio POLLINI. C'était son tout premier concert avec l'Orchestre National, et ce fut un grand succès!
(les deux autres oeuvres au programme de ce concert étaient la troisième symphonie de Johannes Brahms et la Suite de l'Oiseau de Feu d'Igor Strawinsky dans la version de 1910).
À peine un mois auparavant - les 20 et 21 avril 1960, London, EMI Studio No. 1, Abbey Road - Maurizio Pollini avait enregistré cette oeuvre pour le disque, également avec Paul Kletzki, mais avec un autre orchestre, le Philharmonia.

<a href=""></a><a href=""></a>

<a href=""></a>L'enregistrement que vous écoutez...

Frédéric Chopin, Concerto pour piano et orchestre No 1 en mi mineur, op. 11, Maurizio Pollini, Orchestre National de la Radiodiffusion-Télévision Française, Paul Kletzki, 3 mai 1960, Paris

  1. Allegro maestoso 18:41
    2. Romance. Larghetto 09:26
    3. Rondo. Vivace 09:00

Radiodiffusion (Archives Radiodiffusion-télévision française (RTF)) -> WAV -> des réparations manuelles -> mp3 320 kbps.

Pour les fichiers au format flac, voir cette page de mon site.

<a href=""></a>

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
René Gagnaux
1,729 contributions
2 juin 2016
1,084 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
1 galerie
00:37:08
Déjà 9,228 documents associés à 1960 - 1969

Galeries: