Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Hôtel Royal - Lausanne Repérage

Avenue d'Ouchy 40, 1006 Lausanne
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

Le Royal est l'un des plus beaux hôtels de notre région. Commencé en juin 1907, et ouvert le 5 juin 1909, ce somptueux château-palace édifié à la Croix-d'Ouchy est l'oeuvre des architectes Charles Mauerhofer, Adrian Van Dorsser et Charles Bonjour.

Dans un style Art nouveau et néo-baroque, l'hôtel est magnifiquement agencé avec des matériaux les plus nobles. L'intérieur de l'hôtel répond pleinement aux promesses de l'extérieur : qualité des menuiseries et des ferronneries; soin apporté aux différents détails et aspects constructifs.

L'entrée monumentale donne accès à un beau et vaste jardin, dans lequel on remarque encore deux des superbes marronniers historiques à l'ombre desquels eut lieu le fameux banquet patriotique des Jordils, dont le souvenir est rappelé par le

monumentélevé de l'autre côté de l'avenue, devant le square de l'église d'Ouchy.

La façade principale située au nord, se compose d'un mélange d'Art nouveau et de régionalisme, un avant-corps central se terminant par une tour avec des tourelles d'angle, de grandes fenêtres rectangulaires à meneaux et une entrée avec des avant-toits rappelant les maisons bernoises avec toitures en croupe.

Edition Photoglob, Zürich

L'hôtel comprend 150 chambres de maîtres avec cabinet de toilette, et 64 chambres de bain, distribués sur cinq étages.

Au rez-de-chaussée, se succèdent une grande salle pour table d'hôtes et banquets, une salle à manger avec véranda, des salles de concert, de billard, de correspondance, un fumoir, etc...

Salle à manger principale

Salon de musique

Vestibules, hall, escaliers corridors, salles et salons communs, appartements, véranda, tout y est spacieux, admirablement conçu, et traité avec un luxe du meilleur goût. Le grand hall s'ouvre au midi sur une rotonde vitrée, dont le style et la décoration byzantins sont du plus bel effet, et assurément peu banal.

Vue générale sur le hall

Dans la cage de l'ascenseur est installé une colonne de verre pour le service de la correspondance (lettres et petits paquets). L'hôtel-Royal a installé un service perfectionné de nettoyage par aspiration dont on dit grand bien.

Le vestiaire et l'ascenseur

Les cuisines et leurs dépendances sont installées dans le sous-sol ainsi que les réfectoires des employés et des courriers, la lingerie, buanderie et repassage, les installations pour les ascenseurs, le chauffage central et la lumière électrique; les caves et bouteillers et les autres pièces de service nécessaires.

Ce qui donne à l'hôtel un agrément tout particulier, est son Roof garden, restaurant terrasse aménagée sur le toit. On y jouit d'une vue incomparable.

La situation de l'hôtel présente bien des avantages, tels que la proximité d'une des stations du funiculaire Lausanne-Ouchy, la gare centrale, le passage continuel des trams sur l'avenue et le voisinage de l'embarcadère des bateaux d'Ouchy situé à quelques minutes de l'hôtel, qui se trouve aussi très rapproché de l'église protestante d'Ouchy, de l'église anglaise et de deux chapelles catholiques.

La façade méridionale accueille les balcons orientés vers le lac et les montagnes. Vue sur le parc paysager.

Edit. Art. Schnegg

Tarif hôtelier

Etiquettes destinées aux bagages des hôtes :

Document partagé par Robert Horvay

Document partagé par Jeremia Adatte

~~~~~~~

Peu après l'Hôtel Royal, le même groupe d'architectes réalise l'Hôtel Savoy (1909) plus à l'ouest le long de l'avenue de Cour. Ce dernier ne restera en fonction que jusqu'en 1943. Certains mobiliers bien plus luxueux du Savoy, ainsi que la vaisselle et les sanitaires modernisent l'Hôtel Royal qui sera rebaptisé Royal Savoy, espérant ainsi récupérer la clientèle de l'Hôtel Savoy.

En un siècle, plusieurs modifications et rénovations ont eu lieu : 1926, rénovation du grand hall ; 1949, suppression de la terrasse ; 1952, rénovation de la grande salle à manger ; 1973, suppression de la double hauteur de la salle, création d'un restaurant ouvert au public, création d'une piscine dans le jardin ; 1979, rénovations de salles de bains (en constante augmentation et modernisation depuis 70 ans, simultanément à la mise « au goût du jour » des chambres) ; 1988, parking souterrain de 160 places.

Son majestueux hall aux plafonds atteignant sept mètres a notamment vu défiler la famille royale espagnole en exil (l'hôtel leur a servi de résidence lausannoise), avant d'accueillir des personnalités aussi diverses et prestigieuses que le roi de Thaïlande Bhumibol, la reine Fabiola de Belgique, le prince Victor-Emmanuel de Savoie, le champion olympique Carl Lewis, la légende du football Pelé, ou encore une pléiade d'artistes.

L'ancien hôtel possédait un charme hors du temps, mais devenait incompatible avec les normes de sécurité et de rentabilité. Fermé en 2010, et au terme de quatre années de travaux, sa réouverture est prévue pour juin 2015.

Photos, 20 décembre 2014 :

Côté nord

Côté sud

Le bâtiment de l'Hôtel Royal est inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis le 28 octobre 1987.

Le projet de rénovation a connu de nombreux changements et un important retard. Prévue initialement pour octobre 2015, le Royal Savoy a finalement ouvert début novembre 2015. L'établissement cinq étoiles n'a pas encore complètement terminé ses travaux. Le spa et le lounge doivent ouvrir au début 2016.

Photos, 18 novembre 2015 :

Le portail d'entrée style Art nouveau comprenant des éléments en maçonnerie et en fer forgé, est inscrit à l'inventaire des monuments historiques. Il a reçu la note *1* au recensement architectural en tant que construction très remarquable.

Sources : La REVUE, samedi 5 juin 1909

La TRIBUNE DE LAUSANNE, samedi 5 juin 1909

Bulletin technique de la Suisse romande, no 36, 1910

lausanne.ch Actualités municipales :Préavis 2013/54 (PDF, 302,4 Ko)

Tribune de Genève, 17 novembre 2015

Le tarif hôtelier est issu d'une brochure touristique éditée par Institut art. Brugger S.A. Meiringen [1930]

Les photographies noir-blanc sont tirées de : Royal-Hotel : Ouchy-Lausanne / C.A. Wagner, Freiburg im Breisgau, [ca 1910]

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,217
4,668
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.