Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Ouchy : embarquement immédiat

18 novembre 2004
Texte © Fabien Loi Zedda - photos Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

Ouchy, une bien belle Commune libre et … un village très sympa

Il fait bon vivre à Ouchy où l'on rencontre encore de nombreux petits commerces et beaucoup de sociétés locales très actives. Même si la population de ce que l'on appelle Ouchy dépasse les 10 000 habitants, les limites du village historique révèlent un caractère humain et sympathique. Délimitée par deux cours d'eau, à l'ouest la Chambronne, à l'est la Vuachère, la Commune libre et indépendante d'Ouchy a retrouvé son caractère d'indépendance dans la mouvance et grâce à la création de la Confrérie des Pirates du visionnaire Dr Messerli. Dès l'époque romaine, puis au Moyen Age, des bateliers et professionnels du lac sont attestés, avant que les Oscherins ne reçoivent d'un évêque, Amédée, en 1144, des lettres de franchises.

Maison de Commune et Ambassade d'Ouchy

La population oscherine compte environ deux cents Bourgeoises et Bourgeois, choisis pour leurs mérites et des actions à l'égard d'Ouchy. Deux mille passeports ont été créés, permettant à des femmes et à des hommes de promouvoir l'esprit un peu frondeur et libertaire d'Ouchy bien au-delà de nos frontières d'une part, comme de pouvoir, d'autre part et tout en affirmant son identité, trouver rapidement refuge en un lieu sûr. Par les temps qui courent, on ne sait jamais …. De plus, notre commune est financièrement saine et fiscalement parlant imbattable.

Le pouvoir législatif est entre les mains des Pirates ; ces derniers élisent annuellement leur Syndic qui détient, seul et sans conflit d'idéologie, la responsabilité de l'exécutif.

Ouchy est jumelé au Vieux-Montmartre à Paris, qui lui délègue l'été ses meilleurs artistes peintres. Des liens de jumelage ont aussi été tissés avec la République indépendante de Gersau, au bord du Lac des Quatre-cantons, et avec les communes libres du Safranier d'Antibes et du Cros de Cagnes (F).

La défense de notre commune est assurée par le vaisseau amiral de notre flotte, la «Vaudoise», récemment auréolée de sa brillante équipée brestoise. Par cette expédition, le nom d'Ouchy a irradié la France et, en particulier, la Bretagne.

La «Vaudoise» et son naviot, au port d'attache, à Ouchy

Ouchy, en plus de son patrimoine lémanique, constitue à la fois un lieu de résidence, de villégiature-loisirs et de tourisme. C'est parfois la quadrature du cercle pour concilier des intérêts pas forcément convergents. Notre commune possède encore un verger près du Gymnase Auguste-Piccard, une vigne située devant l'Institut de l'IMD, qui donne le fameux nectar du « Clos des Oscherins », une monnaie (bricks et naviots) ainsi que, prochainement, une nouvelle surprise.

Au plaisir de vous y rencontrer, comme la formidable équipe conduite par Christian Reymond.

Fabien Loi Zedda, Syndic d'Ouchy (2003-2009) et Equipier sur la Vaudoise, notamment à « Brest 2004 »

Ouchy, le 18 novembre de l'an de grâce MMIV

<pre class="c2">Article paru à l'époque dans le Journal d'Ouchy
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
92,880
4,630
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.