Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
St-Maurice de Laques, extrait de Baptême

St-Maurice de Laques, extrait de Baptême

1 janvier 1794
François Joseph Rey, curé et Antoine de Preux, grand châtelain et juge
Pierre-Marie Epiney

Extrait de Baptême des Registres de la Paroisse de St-Maurice de Laques, diocèse de Sion en Valais en faveur de Laurent Cretto (Crettol?)

Ce document comprend deux parties terminées chacune par un beau sceau de cire à cacheter:

  • La première est due à la plume de François Joseph Rey, curé de St-Maurice de Laques
  • La seconde atteste la première signature par l'autorité de François Antoine de Preux, grand châtelain et juge du Louble Dizain de Sierre en Vallais (!)

Voici la transcription du texte:

[première partie]

"Je soussigné atteste que l'année mil sept cent trois vingt (!) et deux [1762] le quatorze de decembre a été batisé dans l'eglise de S. Maurice De Laques Laurent fils legitime de françois Cretto et de Marie Salamin du village de Mollens, son Parrain etait Etienne Cretto du village de Mollens et Sa Marraine la femme de Claude fontaine marchand a Sierre Le ci bas nommé declare, assure et certifie que le présent billet est copié et tiré mot pour mot du livre de Bateme de la ditte Paroisse par moi, qui le treizieme de Septembre de l'année mille sept cent nonante quatre. Je me soussigne françois Joseph Rey curé de S. Maurice de Laques"

[seconde partie]

"Nous françois Antoine de Preux grand Châtelain et juge du Louable Dizain de Sierre en Vallais certifions que le ci dessus soussigné françois Joseph Rey est cué à S Maurice de Laques fait à Ventone le 13 septembre mille sept cents nonante quatre françois Antoine de Preux"

Voir aussi ce document :
notrehistoire.ch/entries/gzaY2...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Pierre-Marie Epiney

    On peut légitimement se poser la question du pourquoi de ce certificat. Le bénéficiaire était âgé de 32 ans au moment où il a été établi. Cette attestation lui permettait-elle de se marier ou avait-elle un autre but? Qui a une idée ?

Pierre-Marie Epiney
2,124 contributions
8 juin 2014
1,360 vues
3 likes
1 favori
1 commentaire
5 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,637
6,674
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.