Villa « Le Lac » Le Corbusier

Villa « Le Lac » Le Corbusier

17 juillet 2022
Claire Bärtschi-Flohr

Nous l’avons visitée le 17 juillet par une journée splendide et chaude. Elle fut conçue par Le Corbusier, alias Charles Edouard Jeanneret-Gris, né en 1887 à La Chaux-de-Fonds et décédé à Roquebrune-Cap-Martin en 1965.

Elle est entourée d’un jardin donnant sur le lac. Un toit terrasse a aussi été aménagé, accessible par un petit escalier. L’habitation fait 4 mètres sur 16, soit 64 mètres carrés ! Le Corbusier a créé cette maison pour ses parents, en expérimentant toutes sortes d’idées qui lui serviront dans la conception ultérieure de bâtiments. Tout est prévu sur un seul niveau, pour faciliter la vie d’un couple déjà âgé et vivant sans domesticité.

La vue est époustouflante à travers les dix mètres de baies, ainsi que dans le jardin, qui abrite une petite terrasse.

Le père de Le Corbusier n’y vécut pas longtemps, il mourut en 1926, mais sa mère habita cette maison jusqu’en 1960, date de son décès à 99 ans. Son fils Albert Jeanneret-Gris, violoniste, revenu de Paris en 1939, lors de la seconde guerre mondiale, vécut dans ce lieu jusqu’à sa mort, en 1973.

Lors de cette visite, j’ai appris qu’Albert Jeanneret-Gris enseignait l’initiation musicale à des enfants. Il donnait les leçons dans le cadre du Conservatoire, mais le fait qu’il utilisait déjà des objets insolites comme des bouteilles, des feuilles métalliques, du carton, pour créer un matériel musical déplaisait à la direction. Aussi a-t-il été prié d’enseigner chez lui. Il recevait donc les enfants dans cette maison de 4 mètres sur 16 !!!

Sa mère, bien vieille alors, mais pianiste émérite, entendait son fils donner ses leçons. Parfois, elle se permettait un commentaire et de derrière le rideau qui dissimulait sa chambre, faisait remarquer bien fort que ce qui se jouait « sonnait faux! ».

Albert Jeanneret-Gris faisait partie de ces musiciens qui, comme Dalcroze avec qui il a travaillé et Edgar Willems, cherchaient une manière plus ludique d’enseigner aux enfants et qui faisaient de la recherche sur le son et le rythme. J’ai moi-même enseigné l’initiation musicale dans cet esprit pendant 20 ans. Mais à l’époque, c’était tout à fait nouveau.

Dans la bibliographie proposée par la villa, une intéressante brochure met en valeur un photographe danois à la démarche très intéressante : Erling Mandelmann, qui, installé en Suisse dans les années 1960, s’est rendu plusieurs fois à la villa pour y rencontrer Albert Jeanneret-Gris. Il nous en a laissé d’intéressants documents photographiques.

notrehistoire.imgix.net/photos...

Cette villa se visite les fins de semaine. Voir les informations pratiques sur le site.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Richard Mesot

    C'est un endroit qu'il faut absolument visiter !

  • Valérie Clerc

    Un des grand concept de Le Corbusier est celui de "machine à habiter". Les dispositifs mis en place à Corseaux sont ceux qui constitueront aussi la nouveauté des "unités d'habitation" de la Cité radieuse de Marseille. D'ailleurs la villa que Le Corbusier conçoit pour ses parents est à deux pas de celle d'un hôte illustre des rives lémaniques...Gustave Eiffel ! Pour en savoir plus, bythelake.ch/eiffel-devinez-qu...

    • Claire Bärtschi-Flohr

      Merci pour cet intéressant commentaire. Je connaissais le concept de Le Corbusier. J'ai eu la chance de visiter la Cité Radieuse à Marseille avec mes parents dans les années 1950. Et j'ai appris beaucoup de choses sur Eiffel en suivant le lien que vous proposez. Merci encore.

    • Renata Roveretto

      Merci chère madame Valérie Clerc pour ce lien qui fait voyager un peu comme dans un rêve. Et pour ce qui concerne la villa " Le Lac " de Corbusier, j'ai gardée des très bon souvenirs de mes visites en ce lieu inspirant, ( la dernière ) vers la fin des années 90

      Amicalement Renata

  • Sylvie Savary

    Bonjour Claire, merci de votre article qui reflète si bien l'enthousiasme lorsqu'on visite la Villa "Le Lac" ! Son frère Albert Jeanneret qui adorait expérimenter des sons nouveaux a enregistré 2 disques avec ses élèves, "La joie est la clé du bonheur" dans les studios de Radio-Lausanne en 1963 (disque dont la couverture a été dessinée par Le Corbusier), puis « Le bruit humanisé » en 1971. Audace malicieuse qu’il commente ainsi dans la Nouvelle Revue de Lausanne du 16 janvier 1971 "Chaque acheteur du disque est un petit David envoyant sa pierre au grand Goliath : il participe à la lutte contre le bruit" ! Pour en savoir plus, la Bibliothèque de la Ville de la Chaux-de-Fonds contient un fonds très riche sur Albert Jeanneret : biblio.chaux-de-fonds.ch/bvcf/...

  • Claire Bärtschi-Flohr

    Merci beaucoup pour ce complément d'information !