Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Clin d'œil à Robert Hossein

Clin d'œil à Robert Hossein

31 décembre 2020
Charly Arbellay
Charly Arbellay

Quand Robert Hossein jouait au Casino-théâtre de Sierre

« Il avait une voix chaude et grave »

Par Charly-G. Arbellay

Monument du théâtre, Robert Hossein s’est est allé le 31 décembre 2020 à l’âge de 93 ans. Le réalisateur, acteur, metteur en scène, scénariste, dialoguiste français n’était pas un inconnu pour les Sierrois. Grâce aux galas Karsenty-Herbert, cette entreprise parisienne de théâtre qui organisait des tournées en province et à l’étranger, Robert Hossein s’est produit à maintes reprises à Sierre.

Parmi les dates retenons-en deux: le 3 novembre 1970 au Casino-théâtre (photo d'illustration), il joue la pièce de Georges Simenon intitulée «La neige était sale». Le Journal de Sierre du 6 novembre sous la signature d’Yves Florell, parle de triomphe. Il revient le 13 mars 1986, en compagnie de son épouse Candice Patou dans une pièce intitulée «Le Caviar Rouge».

«Il avait une voix chaude et grave», se souvenait l’hôtelier André Oggier, aujourd’hui décédé. Enfin, sa dernière apparition valaisanne remonte au 17 novembre 2001. Robert Hossein est au collège de St-Maurice pour interpréter «Huis-clos» de Jean-Paul Sartre.

Avec son sourire charmeur, Robert Hossein a connu ses heures de gloire dans quatre des cinq films de la série, «Angélique marquise des anges» (le premier en 1964), des romanciers Anne (1921-2017) et Serge Golon (1903-1972). Le comédien incarnait le comte Peyrac. Le couple Golon s’était installé à Crans-Montana en 1959. Face à la lumière exceptionnelle du Valais, Serge Golon s’était mis à la peinture dès 1961.On sait aujourd’hui que Robert Hossein – toujours discret - leur rendait régulièrement visite lors de rencontres privées à Crans-Montana.

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • La première affiche du film "Angélique Marquise des Anges", photographie ici en 1964 au Casino de Sierre. - collection Arbellay

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • Robert Hossein et Michèle Mercier (*1939) dans le film "Angélique marquise des anges". Photo société de production Franco-Films.

Photo d'illustration : Le Casino-théâtre de Sierre vit ses derniers jours – photo prise le 1er mai 1981 depuis le toit de l’immeuble SMC – photo Arbellay

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • Le Journal de Sierre du 6 novembre 1970 relate le triomphe de Robert Hossein.

Bibliographie

Nouvelliste du 3 novembre 1970, du 13 mars 1986, du 12 novembre 2001. Journal de Sierre du 6 nombre 1970, du 12 juin 1981. Histoire du cinéma français – Encyclopédie des films – Maurice Bessy.

Et voici ce que disait Rose Bünter-Salamin (1927-2012) dans son blog

du 19 avril 2004 et retranscrit par sa petite-fille Ivana :

Trois fois dans l’année, séance de cinéma au Casino, au cours desquelles les membres pouvaient échanger des vignettes à coller dans les albums NPCK. (Nestlé –Peter – Cailler – Kohler). Les films évidemment ont souvent été nos premiers films d’enfants : Charlot, Laurel et Hardy, course-poursuite entre voleurs de chevaux et cow-boys…

A titre éducatif, on associait des valeurs patriotiques et morales traditionnelles à des personnalités, Général Guisan que nous adorions, l’Abbé Bovet et d’autres.

Lors des séances, Grand Parrain et son assistante, Tante Juliette, nous présentaient les derniers albums qui servaient à la collection des vignettes. Le Fip Fop club connut un immense succès, car c’était une époque moins riche en loisirs. A quinze ans, le Fip-Fopien quittait le Club. Grand Parrain lui adressait une lettre : « Vous serez responsable de vous-même, veillez sur votre corps, votre âme et votre intelligence. Dirigez-vous vers le bien et le beau ». Retour au bercail avec un chocolat FRIGOR, un chocolat PAGOR, le cœur et la tête remplis de beaux souvenirs….

A propos du Fip-Fop club, voir ce document :

A propos des albums NPCK, voir ce document :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
1,988 contributions
9 janvier 2021
77 vues
4 likes
0 favori
0 commentaire
4 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,496
6,434
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.