Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Saint-Ursanne la Fantastique_732

Saint-Ursanne la Fantastique_732

22 août 2007
Claire Bärtschi-Flohr

La ville dont s'est emparé John Howe en été 2007

La cité médiévale de St-Ursanne a accueilli, durant l'été 2007, un grand événement autour de John Howe.

Le célèbre illustrateur de la trilogie du Seigneur des Anneaux (entre autres), l'œuvre majeure de Tolkien, a exposé quelques-uns de ses tableaux dans deux lieux, le Cloître et le Caveau.

Douze sculptures géantes, conçues par John Howe, étaient exposées dans les rues de St-Ursanne, dont un dragon de 27 mètres accroché au Pont St-Jean Népomucène.

Une trentaine d'oriflammes étaient accrochées dans les rues :

des gargouilles émergeaient des façades.

Parallèlement, de nombreuses animations se sont déroulées en collaboration avec John Howe, des conférences littéraires, des soirées débats, des concerts et la projection de films sur le fantastique.

Quand ce n'est pas le dragon de John Howe qui garde le pont, c'est un certain Jean Népomucène. En 1373, Jean Népomucène, fils de berger, fut ordonné prêtre et entra dans la chancellerie archiépiscopale. Il gravit peu à peu les échelons et en 1390, fut promu archidiacre de Sasz et chanoine de la cathédrale Saint-Guy de Prague. En 1393, l'archevêque Jan-z-Jenstejna en fit son vicaire général.

Il entra rapidement en conflit avec le roi Wenceslas IV de Bohême. Celui-ci interdit à l'Abbaye de Kladruby d'élire un nouvel abbé. Son plan était de faire de l'église abbatiale une cathédrale, et d'en donner le siège à l'un de ses favoris.

Jean Népomucène s'y opposa vivement. Quand l'abbé en titre mourut, les moines tinrent une élection. Furieux, Venceslas fit jeter le vicaire général et le nouvel abbé en prison. Après avoir été torturé par le feu, Jean Népomucène fut jeté dans la Vltava. La mort de Jean Népomucène entraîne « l'union seigneuriale », une rébellion des nobles tchèques, qui dure de 1394 à 1402.

Selon la Chronica regum Romanorum de Thomas Ebendorfer († 1464) et les Annales Bohemorum (1541)), Jean était le confesseur de la reine Sophie qui devient la femme de Wenceslas en 1389. Jean avait critiqué le roi et refusé de trahir les confessions de la reine, que Wenceslas soupçonnait d'adultère. Il fut torturé et jeté dans la Moldau (ou Vltava), en 1393.

En réalité il semble que c'est parce qu'il est le vicaire général de l'archevêque de Prague, avec qui il était entré en conflit, que le roi Wenceslas IV le fait arrêter, torturer et jeter dans la Vltava du Pont Charles.

AU XVIIème, Les jésuites, fer de lance de la Contre Réforme, promurent son culte en Europe centrale pour concurrencer celui porté par un autre pragois, Jan Hus, prêcheur très populaire, brûlé vif pour ses idées réformatrices en 1415.

En 1731, une statue en grès rouge a été offerte par le prince-évêques de Bâle Jean Münch, de Münchensteinen, à la ville de Saint-Ursanne. Elle était placée sur le pont traversant la rivière Doubs. Une reproduction faite par Laurent Boillat en 1973 a pris la place de l'original, qui se trouve actuellement dans le musée lapidaire.

Ursan, né au VIème siècle à une date inconnue en Irlande, et mort en 620 ou 625 est un ermite du Jura d'origine irlandaise. Il est l'un des disciples du Fondateur d'un monastère dans la ville qui deviendra Saint-Ursanne.

Tous ces renseignements ont été obtenus sur wikipedia

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,150
4,907
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.