Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Jean-Marie Auberson, enfant génie du violon, chef d'orchestre Repérage

8 mai 2013
Lausanne
Martine Desarzens
Martine Desarzens

Jean-Marie est le fils de François Auberson, un paysan vaudois très simple, et de Armande Giraudet, une orpheline d'origine bretonne, il est né le 2 mai 1920 à Chavornay.

Dès l'âge de 4 ans, il se tourne spontanément vers le violon. Il fait preuve d'un don exceptionnel et commence à étudier la musique dès l'âge de 6 ans. Aîné de deux garçons, il quitte tôt le domicile familial pour devenir chevrier au Tessin, puis liftier au Beau-Rivage Palace à Lausanne. Un client l'entend jouer et lui offre une année de formation au Conservatoire, où il y étudiera le violon avec Victor Desarzens.

C'est au Conservatoire que le violoniste rencontre Antoinette Moulin, une musicienne et pianiste de talent, qu'il épousera quelques années plus tard. Jean-Marie Auberson obtient en 1943 un Certificat d'enseignement du violon. À Lausanne, il étudie aussi l'alto avec Alfred Pochon et les branches théoriques avec Alexandre Denéréaz et Aloÿs Fornerod.

En 1943, Jean-Marie Auberson intègre l'Orchestre de chambre de Lausanne (OCL) en tant que violoniste et altiste.

Photo ci-dessous; La course à la lenteur des "scooters" des musiciens de l'OCL à Yvonnand.

Les débuts de l'OCL a rassemblé des musiciens très unis qui ne "clivaient" pas leur vie professionnelle et vie familiale...les parties de pêches, les coins champignons se partageaient, les balades, les amitiés et les premiers "Scooters".

Pour l'occasion les musiciens avaient fabriqué un drapeaux OCL !

D'après mes informations, cette "manifestation" avait lieu pour marquer un événement de l'OCL.... il y avait la presse...... malheureusement je n'ai pas de trace autre que cette photo.

De gauche à droite; Victor Desarzens chef d'orchestre, Robert Kamblinsky clarinette, Georges Emerx clarinette, X Femme ???, Paul Burger violoncelle qui porte le drapeau, Florian Floriau violoncelle et Jean-Marie Auberson violon altiste

Juste derrière les motards on voit André Loew, violoniste qui rit.....il y a encore un autre musicien, mais je ne peux pas l'identifier.

Photo prise par Rober Faller violon, disparu trop tôt (1924- 1983), fils de Charles Faller, organiste chef de choeur. :http://www.notrehistoire.ch/member/martine-desarzens/articles/?msg=editArticleSuccess

Mon père Victor Desarzens et Jean-Marie Auberson amis allaient aux champignons; je me souviens de plats de champignons en famille.

Aussi bien Jean-Marie Auberson que Victor Desarzens, n'ont jamais oublié qu'ils venaient d'un milieu modeste et surtout ont gardé un amour de la nature et de la montagne. Ces racines leur ont permis d'aider beaucoup de jeunes artistes.

Sur cette photo on voit Jean-Marie Auberson dont le visage est un peu caché par un pupitre.

Jean-Marie Auberson a fait partie des débuts de l'OCL, qui donne son premier concert en 1942 sous le nom d'«Orchestre de Chambre de Lausanne». Une grande aventure commence. Victor demeurera directeur artistique de l'OCL pendant plus de trois décennies.Tout à gauche : André Loew violoniste. Juste derrière un pupitre; Jean-Marie Auberson violoniste, devenu chef d'orchestre.

C'est dans une ferme à Epalinges que le musicien et chef d'orchestre Jean-Marie Auberson s'occupe avec sa femme de leurs trois enfants qui ont grandi dans un milieu marqué par la musique. L'empreinte musical de leurs parents se perçoit dans leur parcours: Pascal Auberson est chanteur et pianiste, Audrey Michaël est chanteuse classique et Antoine Auberson est percussionniste, saxophoniste et compositeur. Jean-Marie Auberson a encouragé de nombreux jeunes musiciens. Il a aussi assumé la tâche d'expert général du Conservatoire de Lausanne dans les années 1980-1985. C'est un artiste qui a marqué la culture lausannoise, vaudoise et bien au delà de nos frontières Suisse.

Enfants nous aimions beaucoup Jean-Marie Auberson et sa femme Antoinette Moulin, grande musicienne, si douce et belle....

Voir aussi Wikipédia; ;http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Auberson

Egalement voir TV 25 ' Michel Thévoz film; témoignages de ses enfants et répétition d'orchestre ; http://www.rts.ch/archives/tv/divers/mon-pere-est-formidable/3445893-le-musicien.html

Par son investissement, son ouverture d'esprit, sa passion et sa manière très vivante de diriger, ce chef d'orchestre très talentueux (bien qu'anticonformiste) a participé à la culture de son pays.

Cependant, sa relation avec sa femme le pousse à quitter Lausanne.

Il s'établit donc à Draguignan, dans le sud de la France. C'est dans cette région qu'il passera la fin de ses jours.

Il y décède le dimanche 4 juillet 2004 des suites d'une longue maladie.

Je vous invite à découvrir ces quelques instants consacrés au chef d'orchestre au 19h30 de la TV, la journaliste qui présente le journal a fait quelques erreurs dans son commentaire.......... http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/117158-le-chef-d-orchestre-vaudois-jean-marie-auberson-decede-a-l-age-de-84-ans.html

Son fils Pascal le musicien, poète et chanteur que l'on aime; découvrez son site, cela vaut le détour.....rempli d'humour de talent et de musique.....; et aussi : tant;http://www.notrehistoire.ch/photo/view/8495/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!