Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Des gosses sur la "tsergosse"!

Des gosses sur la "tsergosse"!

1 août 1971
Philippe Ogay
Nicolas Ogay

La tsergosse (nom patois francisé issu de "tsergotse" ou "tsergossa"*) est une charrette à bras en bois, munie de 2 roues de char. Certaines sont aussi munies de lugeons à l'avant pour aider à freiner. Celle-ci n'en a pas et c'est en la basculant au maximum en arrière que l'on peut ralentir.

Cette jolie tsergosse était encore utilisée régulièrement jusqu'au début des années '80 pour transporter des caisses de pommes-de-terre, de carottes, du bois ou du foin par exemple.

Mes arrière-grands-parents l'utilisaient aussi jusque dans les années '50 pour aller de Chernex vendre leurs produits au marché de Montreux ou même à Villeneuve!

Que de souvenirs avec cette tsergosse! Ici, en août 1971 nous "aidions" nos parents, grands-parents, grand-tantes, oncles etc... à ramasser les patates au lieu-dit "en Bon" à Chernex. Sur cette photo c'est moi qui suis au "commandes" alors que mon frère Christophe et ma cousine Florence sont assis.

*orthographe selon le "Dictionnaire du Patois Vaudois", de F Duboux-Genton, ed. Paul Campiche, Oron, 1981.

Voici d'autres photos de cette journée:

Photo 106 (2)

De gauche à droite Christophe, moi et Florence

Photo 107

Christophe (qui fait des grimaces) et moi

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Michel Guex

    La tsergosse (le mot est attesté avec un è final non accentué dans le glossaire du patois de Blonay de Mme Odin ; il y a des variantes d'un endroit à l'autre du canton, et la "frontière" de la Veveyse y est peut-être pour quelque chose...) était un véhicule particulièrement pratique pour le transport des charges volumineuses telles que le foin. Enfant, je suis allé avec mon père ramasser de la feuille dans les chemins des hauts de St-Légier avec sa tsergosse aujourd'hui disparue, mais j'ai hérité de celle de mon grand-père de Blonay et l'utilise encore actuellement. C'est moins pénible (et moins bruyant !) dans mes côtes que le motoculteur avec sa remorque.

  • Nicolas Ogay

    Merci Michel pour vos interessantes et sympatique reparques et précisions! Le patois vaudois a plusieurs courants, dont ceux du Jorat, de St-Légier/Blonay et des Ormonts. Si vous avez une photo de votre Tsergosse, ça me ferait plaisir de la voir! Meilleures salutations!

  • Michel Guex

    Bonjour Nicolas, Je viens de poster deux photos de ma tsergosse, avec quelques explications. Cordialement.

  • Françoise Clément

    Je me demande si ma mère n'est pas "confortablement" installée dans ce que vous appelez une tsergosse et qui serait une "sercoche" en patois gruérien, ou charrette de Charmey. Plus d'infos? https://notrehistoire.ch/entries/p0z8b05GYn2

  • Michel Guex

    Le véhicule que présente Mme Clément correspond à notre tsergosse, mais adaptée aux conditions de la région, c'est-à-dire au transport exclusif du foin grâce aux grandes perches montant assez haut vers l'arrière. Sur la photo , la traction animale semble adaptée à un véhicule prévu pour la traction humaine (comme en témoigne la "corne" gauche). Quant au mot "sercoche", il est typique du gruérien où le "ts" vaudois devient "ch". On retrouve ce caractère dans des noms de lieu comme "Cheresaula" (commune de Châtel-St-Denis) qui se disait à Blonay - St-Légier "Tseresaula". À noter que, dans mon enfance, le "t" initial n'était pas accentué, juste suggéré. Cela dit, la photo montrant une partie traîneau à l'avant correspond à la description qui est faite de la tsergosse dans le Glossaire du patois de Blonay (1910). Ce qui la rendait plus apte au transport du foin en hiver.

  • Nicolas Ogay

    Effectivement! J’ai fait une réponse un peu semblable sous la photo! On est d’accord !

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,807
5,414
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.