Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Une vie de femme

17 septembre 1979
Emission Vingt-six fois la Suisse
Radio Télévision Suisse

Cette Valaisanne âgée de 78 ans raconte la vie difficile qui fut celle des paysans de montagne. Malgré la charge de ses onze enfants, elle devait quotidiennement descendre d'Isérables vers la plaine pour y travailler la vigne. Plus de trois heures de marche et le soir, à son retour…

Réalisateur: Raymond Vouillamoz

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Raymond Vouillamoz

    Mon portrait du Valais montre, comme son sous-titre l’indique, Ombres et lumières, les facettes contradictoires du canton suisse le plus télégénique, des caves généreuses aux glaciers sublimes. Je retiendrai deux séquences, toutes deux filmées à Isérables. La première, au Café du Chamois, laisse parler les images de soû lards carabinés, littéralement terrassés par l’alcool. La deuxième est l’interview finale du documentaire. Aline, 78 ans, dans un langage précis et cristallin, témoigne par son récit de la condition de la femme dans le Valais de la première moitié du XXe siècle. J’ai repris cette interview trente ans plus tard dans la partie archives du téléfilm Déchaînées en hommage à cette femme libre. Trois décennies passent. Un vigneron saillonain de haute volée me raconte, sans savoir que j’en suis l’auteur, combien cette interview, il se souvient même du prénom Aline, a marqué son adolescence. Ça me réchauffe le cœur, car affirme-t-on – les gens de cinéma aime à le marteler – les images de télévision ne laissent pas de trace. Les séquences de cette vieille dame digne au langage libéré et des villageois noyant leur mal-être dans l’alcool m’ont valu une rogne diffuse et durable de nombreux habitants d’Isérables. L’un d’eux m’a même dans un café d’Auddes, mon hameau d’origine, après s’être assuré de mon identité, balancé un poing dans la gueule. (Extrait de mon livre ZAPPING INTIME publié chez Favre en 2014) Raymond Vouillamoz

Radio Télévision Suisse
15,942 contributions
15 septembre 2016
1,620 vues
0 like
1 commentaire
4 galeries
00:02:41
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,037
4,760
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.