Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Swiss Power Wrestling, l'histoire du catch Suisse !

7 mars 2011
Lausanne
Adrian McLeod
Adrian McLeod

La fédération est créée en 2004 par Adrian Johnatans et Heinrich van Richter. Tout débute avec un match exhibition réalisé par les deux créateurs, qui est un véritable succès. Des amis souhaitent les rejoindre et une petite salle d'entraînement est improvisée dans un sous-sol avec des tatamis et quelques haltères. La SPW se dote d'un petite équipe et s'applique à créer des personnages qui peuvent donner lieu à des matchs intéressant. Un ring est construit et des shows commencent à apparaître, alors nommés "Doom's Day".

De 2004 à 2005 le roster de la SPW continue à s'agrandir et grâce au bouche à oreille de plus en plus de personnes se rendent aux shows, l'affluence moyenne ne dépasse toutefois pas les 35 personnes, avec quelques piques d'une cinquantaine !

En décembre 2006, la SPW reviens à ses origines et organise encore une fois un match exhibition pour une fête scolaire, cette fois un record est battu, avec 250 spectateurs et beaucoup de sang versé. Le show est appelé "Christmas Chaos".

En mai 2007 la SPW a de nouveau l'occasion de présenter un match exhibition, cette fois lors du festival international "balélec" à Lausanne, une centaine de personnes s'amassent autours du ring et la fréquentation du site-web grimpe en flèche.

En Juin 2007, le show annuel "unholy freedom" est organisé avec la célèbre salle "le Romandie" et le record Suisse d'affluence à un show local est battu, avec plus de 500 personnes présente ! La SPW se médiatise beaucoup à cette occasion en passant dans quelques journaux et magazines, ainsi que sur la télévision Lausannoise "TVRL".

Quelques temps après, un magazine est créé, baptisé "SPW Powermag", tout premier (et seul) magazine Suisse dédié au catch et au passage, la SPW deviens l'une des seul fédération Européenne à posséder son propre magazine. Le numéro 0 ne possède que 8 pages, mais mal grès ça, il permet à la SPW de faire un deal avec la WWE pour leurs dates Suisses, le logo du magazine apparaît même sur les affiches officielles ! De plus, la WWE se base sur la connaissance des dirigeants de la SPW des fans Suisse Romands qui leurs ont conseillé d'ajouter une deuxième date à leur passage Suisse, en venant à Genève, puisqu'à la base, la WWE ne souhaitait qu'organiser une date Suisse à Zürich pour chaque tournée Européenne.

En parallèle, la SPW-Academy se développe, reçoit une aide financière de la ville de Lausanne et s'installe dans un dojo dans les hauts de Lausanne. En 2008 un nouveau ring est acheté et les élèves sont au nombres de 25. Cette même année le roster de la SPW est doté de 38 catcheurs, Suisse et internationaux confondus.

Une nouvelle série de petits shows réguliers est mis en place au dojo de la SPW, appelés "Saturday's powerslam fest" avec des storylines plus poussée. Le nombre d'élève de l'Academy continue à grimper, mais en été 2008 tout s'arrête lorsque des sommes d'argents disparaissent obligeant Adrian Johnatans à renoncer à son dojo et à fermer son école.

En mai 2009, la SPW reviens et de nombreux shows sont organisés jusqu'à la fin de l'année, lors du show SPW retribution où une importante feud née entre "the Ooggy Dog" et "the british stallion".

En février 2010, la SPW passe un accord avec le taco's bar où il y'a déjà eu plusieurs shows, pour des shows mensuels, cette fois cette série est appelé "Wednesday Warzone" et c'est un franc succès avec une affluence moyenne de 100 personnes !

Les storylines sont de plus en plus sérieuses et la feud entre le stallion et ooggy dog continue jusqu'au mois de Juin 2010.En parallèle de plus gros shows sont organisés, notamment au Giron de la broye, mais le record de 500 personnes n'est jamais battu !

En 2011, la SPW continue la série des warzone, avec un nouveau site-web, un bon roster. De plus ses catcheurs sont de plus en plus connus sur la scène européenne !

La SPW-Academy a été créée en 2006 par le british stallion, et il a entraîné la plupart des catcheurs actuellement en activité en Suisse-Romande. En 2010, il aide l'un de ses anciens élèves à fonder une école de catch dans le canton de Fribourg, l'AWF pour "American Wrestling Fribourg" qui deviens le premier territoire externe de la SPW.

En 2011, il fonde une école de catch à Genève, à la demande de la municipalité.

Avec un total de 3 territoires actif, une fan-base de plus en plus grosse, un web show, 2 rings, 3 entraîneurs, 16 catcheurs, 70 alumnis et un grand nombre de "première fois", tel que le premier Ladder match de Suisse, le premier TLC de Suisse, le premier tournoi Street Fight, ainsi que le record jamais battu de 500 personnes, la SPW peut fièrement se déclaré leader du catch Suisse !

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Adrian McLeod
2 contributions
23 mai 2012
1,515 vues
0 like
0 favori
1 commentaire
1 galerie
Déjà 18,249 documents associés à 2000-2009

Galeries:

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,604
6,435
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.