Swiss Power Wrestling, l'histoire du catch Suisse !

7 mars 2011
Lausanne
Adrian McLeod
Swiss Power Wrestling

En 2004 Adrian Johnatans fonde une petite a ssociation baptisée "Swiss Power Wrestling" . Formé lui même au catch en France et en Angleterre il souhaite enseigner son sport à des romands. Il s'agit au départ d'un petit projet d'adolescence. Une salle d'entraînement voit le jour dans un local en sous-sol avec des tatamis et quelques haltères et équipe se met en place. De 2004 à 2007 le catch suisse se résume à des démonstrations scolaires ou dans des petites salles de paroisse où ce sont surtout les enfants qui affluent pour voir les combats.

En 2006, toujours avec les moyens du bord c'est au gymnase de chamblande (où Adrian Johnatans poursuit ses études) qu'un combat est organisé. Cette fois ce sont des gymnasiens qui viennent assister à l'événement et il se comptent en centaines. Le potentiel du catch devient clair.

En mai 2007 la SPW a de nouveau l'occasion de présenter un match exhibition, cette fois lors du festival international "balélec" à Lausanne, quelques 300 personnes s'amassent autours du ring et la fréquentation du site-web grimpe en flèche.

En Juin 2007, un grand événement est organisé avec la célèbre salle "le Romandie" et le record Suisse d'affluence à un show local est battu, avec plus de 500 personnes présentes ! La SPW se médiatise beaucoup à cette occasion en passant dans quelques journaux et magazines, ainsi que sur la télévision Lausannoise "TVRL".

Quelques temps après, un magazine est créé, baptisé "SPW Powermag", tout premier (et seul) magazine Suisse dédié au catch et au passage, la SPW deviens l'une des seul fédération Européenne à posséder son propre magazine. Le numéro 0 ne possède que 8 pages, mais mal grès ça, permet à la SPW de faire un deal avec la WWE pour leurs dates Suisses, le logo du magazine apparaît même sur les affiches officielles ! De plus, la WWE se base sur la connaissance des dirigeants de la SPW des fans Suisse Romands qui leurs ont conseillé d'ajouter une deuxième date à leur passage Suisse, en venant à Genève, puisqu'à la base, la WWE ne souhaitait qu'organiser une date Suisse à Zürich pour chaque tournée Européenne.

En parallèle, la SPW-Academy se développe, reçoit une aide financière de la ville de Lausanne et s'installe dans un dojo dans les hauts de Lausanne. En 2008 un nouveau ring est acheté au théâtre de l'arsenic. Ce dernier y était stocké depuis une vingtaine d'année et avait servi à un spectacle de danse, probablement racheté à un promoteur français des année 60 - 70. Les élèves sont au nombres de 25. Cette même année le roster de la SPW est doté de 38 catcheurs, Suisse et internationaux confondus.

En février 2008 la Swiss Power Wrestling s'associe au légendaire Taco's Bar à Lausanne pour un événement de catch le jour de la St-Valentin. Le succès est phénoménal tant pour le publique que pour les retombées médiatiques. Ce show lance un partenariat qui fera du Taco's Bar le temple Suisse du catch (avec en 2024 plus de 150 événements de catch organisé)

Les événements sporadiques continuent d'être organisés de 2008 à 2010.
En février 2010 la Swiss Power Wrestling organise un tournoi réparti sur 3 mois au taco's bar avec 5 événement. Il s'agit de la première saison "Warzone Series". Adrian Johnatans remporte le championnat face à "ooggy dog" Arnaud Bugnon lors de la finale. Cette saison devient dès lors annuelle.

En 2011 "l'association wrestling fribourg" voit le jour et devient une sous branche de la Swiss Power Wrestling. Elle se dote d'une école et organise quelques événements à succès. Geneva Wrestling Alliance et Wallis Wrestling Association sont également développés à Genève et en Valais. La swiss power wrestling acquiert réellement son statut d'organe fédératif du catch à ce moment là.

En 2019 la maison de production "Allthecontent" signe un contrat avec la Swiss Power Wrestling. C'est le début des shows TV de catch en Suisse. La seule structure de catch de toute l'Europe à avoir sa propre émission hebdomadaire diffusée sur Grand Genève TV et l'Ajoie TV.

En 2021 la Swiss Power Wresting organise en partenariat avec les festival "les créatives" une conférence-démonstration de catch féminin au Musée d'art et d'histoire de Genève suivi par un championnat féminin à la Gravière opposant Leila Dupré à Joanne Bonnet. L'émission mise au point y consacre un reportage.

En 2023 l'Association Catch Wrestling Neuchâtel voit le jour sous la direction de Maxime De Lorais et Elias Richter. l'ANCW organise le premier événement de catch en terre neuchâteloise. Encore une fois à guichet fermé.

La même année l'Association Wrestling Fribourg organise le tournoi glânois de catch à la patinoire de Romont et transforme le lieu en arène de combat.

Aujourd'hui la Swiss Power Wrestling rassemble une vingtaine de catcheurs semi professionnels de niveau européen et une trentaine de plus amateurs de niveau Suisse. Elle propose une vingtaine d'événements par année, une émission de télévision hebdomadaire, 3 écoles de catch répartie sur 3 cantons.

"Le catch est le sport méconnu le plus connu en Suisse"
Adrian Johnatans - octobre 2023 sur MleMédia

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
23 mai 2012
1,627 vues
0 like
0 favori
1 commentaire
1 galerie
Déjà 18,019 documents associés à 2000-2009

Galeries: