Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
00:26:24

W.A. Mozart, KV 313, Fernand CARATGÉ, OCL, Victor DESARZENS

1 janvier 1960
Le Chant du Monde (probablement)
René Gagnaux

**Wolfgang Amadeus MOZART, Concerto No 1 pour flûte et orchestre en sol majeur, KV 313 (285c), Fernand CARATGÉ, Orchestre de chambre de Lausanne, Victor DESARZENS

Photo illustrant ce fichier: Fernand Caratgé et Victor Desarzens, avec une dédicace de Fernand Caratgé à son élève Günter Rumpel, extrait d'une photo de la collection privée de Günter Rumpel, publiée ici avec son aimable autorisation. Tous droits réservés, reproduction interdite sans l'accord écrit de Günter Rumpel. Je ne connais pas la source exacte de la photo de Victor Desarzens.**

Ce concerto est le premier de trois concertos commandés en 1777 par Willem van Britten de Jong (aussi connu sous le nom de Ferdinand De Jean), un riche commerçant et amateur de flûte néerlandais.

Mozart séjourne à Mannheim, à la recherche d'un nouvel emploi. Il se lie d'amitié avec Johann Baptist Wendling, le flûtiste de l'Orchestre de Mannheim, qui lui procure cette commande: c'est dans cette ville que Mozart achève de composer ce premier concerto, en janvier 1778.

Bien qu'il n'existe plus de partition autographe, ce concerto est considéré comme étant authentique. C'est le seul que Mozart compose uniquement pour la flûte, le second -

KV 314- étant une transposition en ré majeur de son concerto pour hautbois, et le troisième de la commande n'ayant jamais été composé.

Bien qu'à cette époque Mozart n'aimait pas la flûte, il réalise un chef d'oeuvre, montrant qu'il sait passer outre des ses sentiments. Un concerto d'ailleurs trop difficile pour De Jean, qui voulait une oeuvre facile à interpréter, pour un flûtiste amateur: ignorant les termes de la commande, Mozart crée par contre une oeuvre d'une grande virtuosité technique, et aussi d'une grande profondeur musicale, une composition peut-être influencée par Wendling.

La partition peut être téléchargée

sur cette pagede l'IMSLP, ainsi que visualisée

sur cette pagedu site dme.mozarteum.at, qui en propose également

une étude détaillée.

Dans l'interprétation que j'ai le plaisir de vous présenter sur cette page

Fernand CARATGÉest accompagné par l'Orchestre de Chambre de Lausanne dirigé par son chef fondateur

Victor DESARZENS.

L'histoire de ces enregistrements des concertos KV 313 et

314avec Fernand Caratgé en soliste... Ils proviennent de la collection de René Jean BRASSENS, élève de Fernand Caratgé de 1954 à 1959. René Jean Brassens a reçu ces deux enregistrements de Fernand Caratgé lui-même, sur une cassette audio, lorsqu'il est allé le revoir en 1981 (Fernand Caratgé avait du être hospitalisé pour une grave opération). Son fils Florent BRASSENS a fait transférer la cassette sur un CD - par un magasin spécialisé - puis en a extrait les fichiers en format flac et - par l'intermédiaire de

Mathilde LE TAC- mis ceux-ci à ma disposition pour les présenter sur cette page, et ainsi les rendre accessibles à tous! Je les remercie tous trois très chaleureusement pour leur générosité!

Il est fort probable qu'il s'agit là des enregistrements parus sur le disque Chant du Monde LDX-A 8224. Ils ont été réédités au moins une fois, sur le disque Chant du Monde LDX-SP 1529. Ces disques sont devenus hélas quasiment introuvables, je n'ai pu les trouver mentionnés que dans les catalogues de la «Bibliothèque Nationale de France» - Notice no:

FRBNF37814138et Notice no:

FRBNF37813458- et de la «Sächsische Landesbibliothek - Staats- und Universitätsbibliothek Dresden» - Sig.:

Fon-SLP-A 481. Les deux catalogues donnent 1960 comme année de première publication.

Je n'ai malheureusement pas la possibilité de comparer cet enregistrement avec ceux de ces disques, ces derniers ne pouvant être écoutés que sur place, à Paris ou à Dresde: si une personne visitant cette page a l'occasion de pouvoir faire cette comparaison, le résultat m'intéresse beaucoup!

Wolfgang Amadeus Mozart, Flötenkonzert Nr. 1 in G-dur, KV 313 (285c),

Fernand Caratgé, Orchestre de chambre de Lausanne,

Victor Desarzens(1. Allegro maestoso 10:03, 2. Adagio non troppo 09:22, 3. Tempo di Menuetto (Rondeau) 06:58)

Cassette audio (collection de René Jean Brassens, transfert de Florent Brassens) -> CD -> MP3 320 kbps

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Quel beau cadeau cher René, merci! Je me souviens très bien de cet enregistrement; nous écoutions ce disque avec amour et recueillement Fernand Cartagé immense flûtiste. Je reconnais la photo du côté de Victor, sans pouvoir me souvenir exactement de sa provenance...Je vais retrouver! Amicales salutations.

  • René Gagnaux

    Merci pour votre commentaire, chère Martine! Ces deux enregistrements ont été pour moi aussi un beau cadeau! Mathilde Le Tac, flûtiste, avait vu sur mon site les enregistrements de Bach avec Fernand Caratgé, et les avais envoyé à Monsieur René Jean Brassens, car elle savait qu'il aurait un très grand plaisir à pouvoir réécouter ces enregistrements de son ancien professeur. Et en remerciement son fils - Florent Brassens - m'a fait parvenir - par l'intermédiaire de Mathilde Le Tac - ces deux enregistrements. Amicales salutations

René Gagnaux
1,321 contributions
24 août 2014
994 vues
0 like
2 commentaires
3 galeries
00:26:24
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,088
4,774
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.