Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Enfance valaisanne au Brésil

Enfance valaisanne au Brésil

1 janvier 1912
Inconnu
Laurent de Weck

Sur cette photo, ma mère, Germaine Delacoste, est âgée de deux ans. Elle s'appuie à une chaise, occupée par un perroquet. Sa mère, Yvonne Delacoste, née Couty, (tout à droite) est enceinte de sa deuxième fille, Suzanne, qui devait devenir la journaliste et la romancière que l'on sait. Ma grand-mère est en deuil de son père, Raoul Couty, Français émigré de Haute-Vienne, cultivateur de thé maté, mort à Passo-Fundo (RS) d'un accident de chasse. Germaine est entourée de ses deux tantes: à sa gauche, Renée Couty et à sa droite, Marguerite. Les trois soeurs Couty étaient vendéennes par leur mère.

La vie à Rio Negro semble rudimentaire: cour en terre battue, une peau de bête pour agrémenter le décor. La maison est entourée d'une puissante palissade. Paul Delacoste, mon grand-père, le mari d'Yvonne et le père de Germaine, Valaisan émigré, est ingénieur. Engagé par les Chemins de fer du Brésil, il change de domicile à mesure qu'évolue le chantier, du sud au nord du pays.

Il n'est d'autres sources pour interpréter ce document que les récits de ma mère, recueillis de son vivant par un fils soucieux de mémoire familiale. LdW

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Laurent de Weck
517 contributions
6 mai 2013
633 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,822
6,154
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.