Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

L'un des plus ancien vocable de monuments religieux : Notre-Dame-des-Neiges

26 avril 2013
Marianne Carron
Marianne Carron

Lorsqu'en 313 l'Empereur Constantin fait appliquer à Milan un Edit par lequel il renonce au statut divin pour l'empereur et autorise le culte de toutes les religions, les chrétiens jusque alors persécutés vont commencer à bâtir de discrètes églises.

Celles-ci s'inspireront des basiliques romaines - des édifices administratifs - claires et lumineuses, pourvues de grandes fenêtres, au contraire des temples romains, lieux fermés et pauvres en lumière naturelle. Ce nom de basilique restera pour les églises élevées hors des villes sur les tombeaux des saints où le lieu de leur martyre. Plus propices aux visites des pèlerins et des curieux, elles seront à l'origine d'un « tourisme » religieux en Europe qui gagnera en ampleur au fil des siècles.

En 313 aussi, l'Empereur Constantin offre au Pape St Sylvestre un territoire dans Rome, le Latran et participe au financement de deux des trois basiliques qui seront bâties sur les tombeaux de saint Pierre, saint Paul et sur le cirque où ils ont étés exécutés. C'est ainsi que débute en 320 la construction la première église chrétienne, celle du Saint-Sauveur (Actuellement Basilique St Jean (-Baptiste) et son Baptistère octogonal élevé à proximité, qui serviront de modèles pour toutes celles de la chrétienté pendant des siècles.

Le pape St Sylvestre les consacre en 324 ; deux basiliques suivront, construites sur les tombeaux de Saint Paul et Saint Pierre dont elles recevront les noms.

L'histoire des basiliques de Rome semble terminée quand en 358, un patricien romain fort avancé en âge et sans enfant, en accord avec sa femme, fait le vœu de distribuer ses biens a l'œuvre que Notre Dame voudrait bien lui indiquer. ( Il faut dire qu'à cette époque, il existait une dévotion à Marie en tant que mère du Christ; une tradition ayant son origine chez les Apôtres, mais que celle-ci était faite avec retenue car non officialisée par l'Eglise.) Le couple fait quelques tentatives infructueuses pour trouver l'œuvre qui serait la bonne, quand dans la nuit du 4 au 5 août Marie leur apparaît à chacun en songe pour demander la construction d'une église sur le Mont Esquelin, sur le lieu où il aurait neigé durant la nuit. Or, voici que le Pape Saint Libère, consulté à ce sujet avait eu ce même songe durant la nuit. Aussitôt, ils se rendent au Mont Esquelin sur lequel ils découvrent le signe miraculeux. Le Pape ayant marqué l'emplacement de la neige par des repères, l'église fut construite sur cet espace.

L'année suivant le Concile d'Ephèse (431) où Marie est proclamé Mère de Dieu, le Pape Sixte III lui dédie la basilique sous le tire de Notre-Dame aux Neiges en souvenir du miracle et institue une fête commémorative le 5 août : La Dédicace .

Agrandie plusieurs fois par la suite, elle s'appelle maintenant Basilique Sainte-Marie-Majeur.

C'est la plus ancienne église consacrée à la Sainte Vierge.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Marianne Carron
448 contributions
26 avril 2013
967 vues
0 like
0 commentaire
1 galerie
Déjà 18,037 documents associés à 2000-2009

Galeries:

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,851
4,825
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.