Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Montricher l'église

Montricher l'église

8 octobre 2013
A.M. Martin
Anne-Marie Martin-Zürcher

L'église de Montricher est l'ancienne chapelle du château ; son clocher, le seul qui soit rond dans le canton de Vaud, est constitué par une tour d'enceinte de ce même château. On s'explique alors l'épaisseur des murs (1,80 m) de ce clocher et la présence de meurtrières et de fenêtres de guet, dégagées récemment. Son toit couvert de bardeaux est fort curieux et n'a pas son pareil en Suisse. Il est constitué par un tronc de cône bas, surmonté d'une sphère, elle-même supportant une pyramide hexagonale, une double fenêtre terminée en pointe abrite deux cloches.

Pourtant, en 1595, date de sa construction, le style gothique était généralement remplacé depuis longtemps par le style Renaissance issu de l'art gréco-romain. Avec le retard habituel de l'évolution des styles en Suisse, cette fenêtre de Montricher offre un exemple rare de transition en le gothique et la Renaissance.

En 1954, l'église de Montricher a été ornée de beaux vitraux par F. Ribas, artiste peintre à Lausanne. La grande fenêtre représente en son centre le Sermon sur la montagne, encadré des étapes principales de la vie du Christ. La petite fenêtre du nord montre le Retour de l'enfant prodique et le Bon Samaritain.

Texte tiré du livre "La contrée de Lausanne" de Ric Berger aux éd. Cabédita

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,186
4,668
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.