L'HOMME À LA PEAU DE BOEUF (6)

1 janvier 1928
grimentz
(Extrait des „ Cahiers valaisans de Folklore ").
Michel Savioz

Chaque année, avant la désalpe, un homme mystérieux parcourait la montagne et volait beurre et fromage dans les chalets. Pour ne pas être reconnu, il s'habillait d'une peau de bœuf. Les pâtres se disaient entre eux: « Toutes les années, cet inconnu maudit nous prend quelque chose. Il faut à tout prix désormais l'en empêcher.» Et l'un d'eux d'ajouter: « Je n'irai pas me coucher cette nuit, je veillerai aux abords du chalet ». L'homme à la peau de bœuf ne tarda pas à paraitre. Le pâtre l'arrêta: « De la part de Dieu, qui es-tu ? » Aucune réponse... Il jeta sa demande deux fois encore sans que l'étranger bougeât. Puis il s'écria: « Si tu ne réponds pas, que le diable t'emporte et te maudisse en bête ! » Le voleur fut changé soudain en un bœuf sauvage qu'on a entendu souvent meugler dans la montagne (1).

(1) Dans le val d'Anniviers, la tradition a gardé le souvenir de bœufs sauvages errant dans la montagne.

Photo, collection Nicole Salamin

Contes de Grimentz, par Robert Loup, professeur. Archives du Nouvelliste valaisan du 28 juillet 1928. Extraits des cahiers valaisans de folklore de l'abbé Luyet.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Michel Savioz
1,856 contributions
4 janvier 2014
815 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
4 galeries