Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Carte de la Croix Rouge_489

Carte de la Croix Rouge_489

15 juillet 1940
Claire Bärtschi-Flohr
Claire Bärtschi-Flohr

Grâce à cette carte, ma mère, Renée Flohr-Champendal (1913-1990) apprit que mon père était prisonnier au Stalag VIIA de Moosburg, en Haute Bavière (Allemagne) (matricule 27855) et qu'il était en bonne santé. Elle apprit aussi comment entrer en contact avec lui.

Mon père, Albert Flohr (1911-1976) fut fait prisonnier le 4 juillet 1939, jour de mon premier anniversaire. Il était dans le service des transmissions de la Ligne Maginot et il reçut l'ordre de se rendre sans combattre.

En ce cent cinquantième anniversaire de la création du Comité International de la Croix-Rouge, je tiens à témoigner de l'aide apportée à ma famille pendant la guerre : Envoi de paquets aux prisonniers, envois de livres et surtout un lien entre les prisonniers et leur famille.

Lire mon article no 2, dans lequel mon père relate son expérience du camp et ses deux évasions :

http://www.notrehistoire.ch/article/view/332/

voir aussi :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/56857/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    J'imagine le soulagement que ce courrier a apporté à votre mère ainsi qu'à votre famille !

  • Nicolas Ogay

    Formidable et important document! Il montre l'efficacité d'une institution neutre! Le fait de l'avoir gardé jusqu'à présent montre comme la nouvelle qu'il apportait a été importante pour votre famille! On sent le soulagement. Super! Combien de temps a-t-il été retenu là-bas?

  • Claire Bärtschi-Flohr

    Merci, Nicolas, pour votre question. Mon père ne s'est pas trop plu dans ce camp !!! En mars 1941, il était de retour à Genève. Il s'est évadé deux fois. La seconde fut la bonne. Cela m'a fait penser que j'avais oublié de mettre la référence à l'article dans lequel il raconte ses aventures..... vous pouvez le lire.

  • Nicolas Ogay

    Je peux m'imaginer qu'il ne s'y soit pas plu! Le pauvre, mais quel courage de tenter par 2 fois de s'évader avec les conséquences que cela pouvait engendrer! Je vais lire votre article avec grand intérêt. Merci!

  • Anne-Marie Martin-Zürcher

    C'est vraiment très émouvant de voir de tels documents. Quelle joie il a dû apporter dans toute votre famille. Merci de nous faire partager de tels moments.

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,341
6,488
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.