Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Joséphine Favrot, née Quiquerez (1789-1879)

Joséphine Favrot, née Quiquerez (1789-1879)

1 janvier 1865
Laurent de Weck

Joséphine Quiquerez est née à Porrentruy, le 24 mai 1789, fille de Jean-Georges Quiquerez et de Marie-Françoise, née Keller. Son père avait servi le dernier prince-évêque de Bâle, Sigismond de Roggenbach, en tant que receveur et conseiller des finances du prince. À la chute du régime épiscopal en 1792, il se ralliera au régime français. Il deviendra notamment maire de Porrentruy en 1800 et représentera le département du Mont-Terrible au sacre de Napoléon, le 2 décembre 1804.

Le 16 avril 1822, Joséphine Quiquerez épouse l'avocat Noël-Alexandre Favrot, qui exercera les charges de président du Tribunal de Moutier, puis de Porrentruy. Ils auront sept enfants, dont une fille, Laure, épousera l'historien fribourgeois Alexandre Daguet, arrière-grand-père de Claude Favarger. Auguste Quiquerez (1801-1882), frère de Laure, fut historien et archéologue. Le château de Soyhières est lié à ses travaux et sa pensée politique jeta les bases du combat autonomiste jurassien.

La grand-mère Keller de Joséphine, née Marie-Hélène Choullat, était la fille de Pierre François Choullat, maître-bourgeois à Porrentruy, qui avait participé aux côtés de Pierre Péquignat à la révolte contre le Prince-Évêque dans les années 1730-1740. Condamné à mort par le souverain, Choullat avait été sauvé par l'intervention de ses quatre filles, venues au Château, en grand deuil, se jeter aux pieds du Prince Jacques Sigismond de Reinach-Steinbrunn pour implorer la grâce de leur père.

En termes de généalogie, Joséphine Favrot était l'arrière-grand-mère de Pierre Favarger; elle est donc la 5e aïeule de mes enfants (pour eux, une parmi 64 ancêtres qui vivaient dans la même génération). LdW

Sources:

"Fonds Favarger", Archives de l'Etat, Neuchâtel

Pierre Favarger, "Livre de raison", manuscrit, 1905

Auguste Quiquerez, "Histoire des troubles dans l'Évêché de Bâle", 1875

Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), acticle "Pierre François Choullat"

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Laurent de Weck
514 contributions
16 juin 2013
1,155 vues
0 like
0 commentaire
3 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,915
4,818
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.