Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Yacht à vapeur, l'Eviana

Yacht à vapeur, l'Eviana

Editions Lévy et Neurdein, Paris
Albin Salamin

Dans un article de notrehistoire, nous avions décrit l'existence, à côté des vapeurs de la CGN, de Yachts à Vapeur. Trois de ces bateaux sont restés célèbres la "Walkirie", la "Dranse" et la "Gitana".

En son début, l' "Eviana" était connu sous le nom de la"Gitana II" qu'avait fait construire la Baronne Alphonse de Rothschild en 1898, un bateau bien plus confortable et plus rapide que le précédent, la "Gitana I", construit en 1876.

Suite au décès de la Baronne en 1907, le Yacht fut mis en vente et devint la propriété de Mme Panier à Thonon en 1908. Deux ans plus tard, on retrouve ce bateau, dont le propriétaire est la Société des Eaux d'Evian, sous le nouveau l'"Eviana".

Le 8 juin 1908, la machine à vapeur du bateau fut remplacée par un moteur Diesel ou Essence et que les roufs et les superstructures ont aussi été démontés. Le bateau pouvait être utilisé pour un service de transport de personnes de 100 places. Le permis de navigation datant du 23 mai 1914.

Suite à petit conflit à propos du transport de personne entre Ouchy et Evian, la Société des Eaux d'Évian vendit le bateau en 1935 à un certain Jean Vielle.

Dans le Nouvelliste du Valais du 27 juin 1940, nous pouvons lire: ... que le service de surveillance lacustre aperçu le Yacht dans les limites des eaux territoriales et qu'il fut amené à Ouchy sous surveillance militaire suisse.... le bateau appartenait selon le journal à un citoyen britannique... Miss Nichols qui vivait sur ce bateau avec un mouillage tantôt au Bouveret, tantôt à Evian...

En 1944, un article du magazine L'Illustré (1er septembre 1944), le bateau se trouve amarré au port d'Ouchy. Un couple, l'ayant rapatrié de France au début de la guerre afin qu'il ne tomba pas aux mains des Allemands, vivaient à son bord à l'année. A la fin de la guerre, le bateau fut revendu à un industriel habitant près de Meillerie.

La date de la démolition du Yacht n'est pas connue. Cependant, dans La Nouvelle revue de Lausanne (17 juillet 1950), nous pouvons lire qu'un samedi après-midi, le Yacht avait embarqué une quarantaine de passagers pour effectuer un tour du Haut-Lac et qu'au large de Maillerie son hélice venait de heurter une bouée ou une chaîne. L'hélice se cassa et vint transpercer la coque en acier. Des sauveteurs purent intervenir rapidement et la bateau fut par la suite remorqué jusqu'à Évian pour y être réparé. Le naufrage a pu être évité.

La Gitana II dans le port de Bellevue: photo Mairie de Bellevue

Merci à M. Yannik Plomb pour son aide dans les recherches d'informations complémentaires.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Albin Salamin
2,374 contributions
2 juin 2016
1,456 vues
0 like
0 favori
4 commentaires
3 galeries
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
108,821
6,801
© 2023 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.