Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Les barrages gonflent

A. Salamin
Albin Salamin

Quel ne fut pas mon étonnement lors d'une marche en montagne de découvrir des travaux effectués sur le barrage de l'Illhorn car le béton gonfle. En effet lors de la surveillance et de l'étude du béton, les ingénieurs ont découvert que l'ouvrage subit une réaction chimique de gonflement due à l'alcali-réaction.

De par sa dilatation, le barrage se déforme et des fissures structurelles apparaissent. La partie supérieure se trouve ainsi partiellement séparée de la partie inférieure. Vu qu'il est difficile de stopper ou de ralentir ce processus, les ingénieurs décident diverses mesures d'assainissement.

Il s'agit de l'incorporation d'ancrages permanents dans la partie supérieure du barrage et de sciages verticaux destinés à absorber la précontrainte résultant du gonflement. Cela a également comme but de sécuriser ce barrage contre les tremblements de terre et ils peuvent être importants dans la région comme à Sierre en 1946, ainsi que contre le gel et les eaux de crues.

Bon c'est une bonne chose mais dans mes souvenirs, on nous a toujours dit que les barrages étaient sûr! On voit ici l'exemple du danger des réactions de la matière au cours du temps....

Le barrage:

Des images des travaux voir :

Photo de Grégoire Favre

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,185
4,667
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.