Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
L'Agence centrale de renseignements sur les prisonniers de guerre

L'Agence centrale de renseignements sur les prisonniers de guerre

Archives CICR (DR)
Les Archives du CICR

1939-1945. Genève, Palais Electoral. Agence centrale des prisonniers de guerre. Vue de la galerie sur une partie des fichiers. ©Archives CICR (DR) V-P-HIST-00442

Comme lors de la Première Guerre mondiale, l'une des premières mesures prises par CICR après le déclenchement des hostilités en 1939 a été de créer un centre d'échange de renseignements sur les prisonniers.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Agence centrale de renseignements sur les prisonniers de guerre occupe, à Genève, un grand bâtiment. Plus tard, des bureaux supplémentaires sont installés dans d'autres immeubles, notamment des hôtels ; vingt-sept succursales sont ainsi ouvertes au cours de la guerre.

En avril 1945, le CICR compte au total 3921 collaborateurs dont 2585 travaillent pour l'Agence. C'est au moyen de "cartes d'avis de capture" et de "fiches individuelles " que le CICR enregistre les prisonniers de guerre et communique les informations les plus importantes aux familles. En outre, l'Agence se charge de la transmission de la correspondance des captifs.

Au total, en six ans, l'Agence a établi environ 25 millions de "fiches individuelles" et a transmis quelque 120 millions de nouvelles entre des prisonniers de guerre et leurs familles.

Une photographie de l'Agence en 1918.

Lire également l'histoire du CICR.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Les Archives du CICR
21 contributions
12 septembre 2013
1,410 vues
0 like
0 favori
1 commentaire
3 galeries
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
108,263
6,771
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.