Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Le Kursaal de Lausanne

Le Kursaal de Lausanne

1 janvier 1901
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

L'intérieur grandiose du Kursaal-Théâtre, ouvert en octobre 1901, à la place Bel-Air.

Construit entre 1900 et 1901 par l'architecte lausannois Jacques Regamey, le Kursaal, théâtre de variétés, Music-hall, spectacles acrobatiques, opérettes, concerts, comédies... ouvre ses portes le 4 octobre 1901 et dispose d'environ 300 places assises. (Polla, Lausanne 1860-1910, p. 191).

Document © Cinémathèque Suisse

Le cinéma fait ensuite son apparition, en muet, puis en sonore en 1932. Devenu le Bel-Air en 1933, puis en 1935 le Studio 10 qui ne passait que des films en VO, reprend ensuite le nom de cinéma Bel-Air, et en 1992 devient le Ciné Qua Non jusqu'en 2006.

Archives Journal 24 Heures

La façade en pan coupé qui donne sur la place comporte une marquise. Elle abritait le fameux Kursaal-Théâtre des variétés de Bel-Air, inauguré en 1901

Café-restaurant du Kursaal-Variétés.

Au rez-de-chaussée du Kursaal, théâtre de variétés, se trouvait le café-restaurant du Kursaal. Dans cet établissement, qui était à la fois café-glacier et restaurant, l'orchestre du Kursaal donnait tous les jours un concert entre 17 heures et 19 heures et sans supplément pour la clientèle. (Polla, Louis, chronique FAL n° 1239)

Document : Musée historique de Lausanne

Sylvie Bazzanella
3,017 contributions
Lausanne - Chantier de l'ancien Kursaal
Sélectionné dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2016, le chantier de l'ancien Kursa...
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,183
4,663
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.