Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Lausanne, Pont Bessières et la Cathédrale

Lausanne, Pont Bessières et la Cathédrale

Sur cette image on découvre les maisons de la Rue Curtat qui se situent au pied de la Cathédrale.

J'y ai habité plusieurs années. J'ai bien connu Joël du Pont Bessières, il venait souvent dans mon immeuble chez des voisins qui lui proposait leur canapé pour se reposer un peu de temps en temps.Nous ignorions qu'il était si gravement malade, et lui-même le savait-il ? Nous n'aurons jamais la réponse. Lorsqu'il a posé la banderole sur la cathédrale la police n'a pas pu le faire défendre ! Il était vraiment formidable. Il a beaucoup manifesté et participé au mouvement de Lôzane Bouge. http://www.notrehistoire.ch/photo/view/53942/

Ecouter :http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/3681897-vd-des-benevoles-prennent-possession-du-pont-de-la-bessieres-pour-emnpecher-les-suicides.html

L'esplanade, les jardins et le restaurant n'étaient pas encore construits. Sous le Pont on voit des maisons qui accueillaient des ateliers et des tanneries.

Le pont Bessières, le plus amont des trois ponts de la Vallée du Flon, est construit de 1908 à 1910 et relie la colline de la Cité, centre administratif cantonal, à la rue Caroline et aux quartiers orientaux de la ville. L'installation d'un pont dans cette zone est alors discutée depuis des décennies. En 1839, un premier projet prévoit un pont suspendu. Il faut le don du banquier et bijoutier Charles Bessières, 500'000 francs, en 1901, augmenté de celui de son frère Victor, 50'000 francs, en 1908, pour que les travaux débutent enfin.

En 1899, un concours attribue le chantier à l'architecte Eugène Jost. Son projet présente notamment des tourelles de style néo-médiéval répondant à la Cathédrale aux entrées du pont mais il est par la suite jugé trop onéreux. Le pont est finalement orné d'obélisques hauts de 11 mètres et traité dans un style Louis XVI s'accordant avec l'ancien hôpital néo-classique voisin.

Le tablier se compose d'une arche métallique de 80 mètres d'ouverture auquel donnent accès deux arches de pierres. La longueur totale est de 120 mètres. Dès 2008, le pont Bessières héberge une station du métro m2.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Nicolas Ogay

    Chère Martine, Vous avez habité un endroit quasi stratégique! Un peu bruyant peut-être, mais chargé d'histoire! Ce cher Joël, je m'en souviens bien aussi, du temps où j'étais policier! Il nous posait des problèmes lorsqu'il ne voulait pas quitter le pont après les fêtes de fin d'année! Comme il ne gênait personne, je ne vois pas où était le problème, mais bon, on connaît la célèbre phrase: "je n'ai fait que mon devoir"...! -> applicable à moi aussi!!, d'autant plus que plus tard, alors ambulancier dans le même corps de police, cela ne gênais pas de ne pas avoir à aller sous le pont "ramasser" les suicidés qu'il avait empêché de passer la rambarde! Par rapport au pont Bessières, Louis Polla, dans son livre "Lausanne, passé et présent sous le même angle" (ed. Slatkine 1984), nous apprends qu'en fait un autre pont était d'abord prévu au XIXe siècle pour enjamber ce vallon du Flon, mais partant de l'Ancienne-Douane. Ce serait donc les frères Bessières, habitant le quartier, qui auraient fait pencher la balance pour le pont actuel en le finançant de la manière dont vous parlez. Etonnant, non? Votre photo complète d'ailleurs très bien celles du livre en question! Merci. PS : voir le Pont Bessières en construction : http://www.notrehistoire.ch/photo/view/35547/

  • Martine Desarzens

    Cher Nicolas bonjour, Merci pour vos informations et lien. C'est tout à fait par hasard que je suis arrivée à la rue Curtat, j'y ai trouvé des amis artistes comme le cinéaste Yves Yersin, le chef d'orchestre Jean-Marc Grob et beaucoup d'habitants très sympathiques. Le Petit Théatre n'existait pas encore et nous utilisions la salle pour des fêtes de quartiers et le jardin pour faire pousser des légumes et gérer le premier composte de la ville ! Il est vrais que Joël avait de la peine à quitter SON pont à la fin des fêtes, la police est toujours intervenue avec calme et douceur en établissant un dialogue avec lui et comme il était devenu une "icône" pour les lausannois votre tâche ne devait pas être facile. Pour le pont Bessières, son histoire m'a beaucoup interressé, le choix de son emplacement, sa construction..... surtout que cela correspondait à une époque où les lausannois de la bourgeoisie voulait plus de confort dans leurs appartements, pour se déplacer etc...... Rue Curtat voir aussi :http://www.notrehistoire.ch/photo/view/46385/

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,316
6,484
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.