Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Pierre Gilliard photographié en Russie

Pierre Gilliard photographié en Russie

5 décembre 2013
R. Fropora, photographe russe
Martine Desarzens

Pierre Gilliard, frère d'Edmond Gilliard, arrière grand oncle de ma belle fille.

Cette a été photo prise en Russie vers 1905, alors qu'il était le précepteur des enfants du tsar Nicolas II. Au dos de la photo on peut lire "oncle Pierre" écrit par sa nièce Marie-Lise Moser, la grand-maman de ma belle fille, fille d'Edmond Gilliard. Marie-Lise est devenue une Moser en épousant un étudiant de son père Jean Moser.

http://www.culturactif.ch/livredumois/mars11corajoud.pdf

Pierre Gilliard, né le 16 mai 1879 et mort le 30 mai 1962 à Lausanne. Sa carrière commence dans l'enseignement en automne 1904. Il est engagé comme précepteur des enfants du tsar Nicolas II.

Gilliard n'est pas monarchiste, encore moins partisan de l'absolutisme russe. C'est un démocrate dans la meilleure tradition suisse, donc fédéraliste, avec cette légère plus-value républicaine que l'on prête aux Vaudois. Énervé par les flagorneries ambiantes, il intervient d'abord pour que les visiteurs cessent de s'agenouiller devant le jeune tsarévitch, une coutume qui le choque. Pas seulement parce qu'il est égalitaire, mais aussi parce qu'il comprend le danger pour le caractère de l'enfant, qui avait gardé jusque-là sa simplicité et sa franchise : « L'enfant fut enchanté de se voir délivré de ce qui était pour lui une véritable contrainte ».

Il tente une autre éducation, loin de l'enseignement traditionnel des princes, qu'il juge artificiel, tendancieux et dogmatique. Isolé dans un monde figé par les traditions, sans contact avec des milieux divers auxquels il doit se confronter, l'enfant ne développe durant son enfance, son adolescence puis sa jeunesse ni esprit critique ni sens des réalités. Gilliard veut transmettre au tsarévitch les valeurs qui font, à ses yeux, l'homme juste et droit, qui sait faire preuve de sentiments.

En 1910 déjà, parlant des grandes-duchesses, il écrivait à sa mère : « L'accueil de mes élèves m'a montré que l'impératrice (Alexandra Féodorovna) avait raison en disant qu'elles avaient pour moi un sentiment affectueux [...] Seulement je ne me fais aucune illusion : ces enfants sont incapables de s'attacher vraiment à ceux qui les entourent (ils sont trop nombreux) et ils n'en auraient d'ailleurs pas le temps. Ce changement perpétuel de visages les amène à une grande superficialité de sentiments ». extrait de Wikipédia. http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Gilliard

Pour en savoir plus: Treize années à la cour de Russie par Pierre Gilliard, neveu et filleul de son homonyme: http://www.payot-rivages.net/livre_Treize-annees-a-la-cour-de-Russie-Pierre-Gilliard_ean13_9782228906883.html

Dernièrement la presse a largement évoqué que les bijoux du tsar offerts à Pierre Gilliard par Nicolas II et déposés à la Bibliothèque cantonale vaudoise avaient été volés….Journal 24H:

http://www.24heures.ch/vaud-regions/Les-bijoux-du-tsar-voles-a-la-Bibliotheque-cantonale-vaudoise/story/30748633Famille Gilliard:

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/35634/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Claire Bärtschi-Flohr

    J'ai lu, il y a quelques années, un bouquin intéressant de Daniel Girardin qui s'intitule "Précepteur des Romanov, le destin russe de Pierre Gilliard" avec de nombreuses photos. Passionnant et instructif.

  • Martine Desarzens

    Chère Claire, merci pour votre commentaire... ce livre est dans la famille et nous en sommes pas peu fiers! http://www.amazon.fr/Pr%C3%A9cepteur-Romanov-destin-Pierre-Gilliard/dp/2742754016

  • Silla Vachagandhy

    Marie- Lise Moser avait- elle une soeur, Esmé? Qui est devenue Esmé Tanner par mariage? Elle était une grande amie de ma mère, elle- même née en Russie. je suis en train de lire le livre de Daniel Girardin sur Pierre Gilliard.

  • Martine Desarzens

    Chère Madame bonjour, Navrée pour le retard de cette réponse. Je ne vais presque plus sur NH dont le nouveau système m'échappe totalement.....alors voyons, je vais vous répondre, je ne crois pas que Marie-Lise ait eu une jouer, je connaissais bien son frère Marc Gilliard qui vivait à Paris. Prochainement je vais voir le fils de Marie-Lise qui est le beau-père d'un de mes fils ! Je vais lui poser la question et vous promet de vous apporter une réponse...merci de votre patience....Auriez-vous la gentillesse de me donner le nom de jeune fille et de mariée de votre mère ? A tout bientôt chère Madame, Amicales salutations. Martine Desarzens

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,289
5,899
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.