Repérage
Max de Weck (1897-1962)

Max de Weck (1897-1962)

1 janvier 1937
Inconnu
Laurent de Weck

Max de Weck est le deuxième fils de Maurice de Weck et de Pauline, née de Buman. Il est né à Fribourg en 1897. Ingénieur diplômé de l'Ecole Polytechnique de Zurich, après un stage aux Entreprise Electriques Fribourgeoises (1921-22), il a travaillé successivement en tant qu'ingénieur à Bell Telephone Manufacturing Company à Anvers (1922-24, chez Brown Bovery à Bruxelles (1923-24), et auprès de la Société Oerlikon à Paris (1926-31). En Algérie, il fut conducteur des travaux et ingénieur chef des Services sur les chantiers du Port de Nemours, de 1931 à 1938. Très généreux, il a beaucoup aidé ses parents et son frère cadet Christian, qu'il a reçus en Algérie. Intéressé par l'histoire, il avait une bibliothèque où figuraient en bonne place les écrits de Charles Maurras et de Léon Daudet. Proche des Landerset, il partageait sa résidence entre son appartement de Pérolles et le château de ses amis à Villars-sur-Glâne. Il a beaucoup marqué ses neveux par ses récits algériens. Il est mort sans postérité à Fribourg, à l'Hôpital des Bourgeois en 1962. LdW

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!