Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Automotrice RBe 4/4, série 1401 à 1406 (prototypes) et 1407 à 1482

Automotrice RBe 4/4, série 1401 à 1406 (prototypes) et 1407 à 1482

Pousaz Michel

Ces automotrices CFF à haute puissance (2'800 CV), furent mises en service de 1959 à 1963, sous la forme de six prototypes (No 1401 à 1406) et de la série (1407 à 1482).

Les RBe 4/4 furent les premiers véhicules-moteurs CFF a utiliser la commande électronique du graduateur (poignées de commande "+ et -", en lieu et place de l'attachant volant à crans de marche individuels). Au début de leur carrière, ces automotrices remorquèrent intensivement les trains directs intervilles entre Brig-Genève-Bâle ou Zürich-St-Gall, ce qui les fatigua prématurément; l'arrivée des puissantes et hyperfiables Re 4/4 II, les fameuses "Bo-Bo", les relégua peu à peu dans les services régionaux. Actuellement, cette série est en voie d'extinction, alors que la 1405, ci-dessus présente, a été remise dans son état d'origine, pour la plus grande joie des ferrovipathes soucieux de la pérennité historique.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Michel Gasser

    C'est ma machine préférée, car j'ai passé deux ans (1969 à 1971) à faire le trajet matinal agrippé derrière le poste de conduite avec vue sur la ligne entre Montreux et Lausanne, en compagnie de copains de gymnase. J'ai également le souvenir de voyages au cockpit Lucerne-Zurich, Bienne-Berne, Liestal-Bâle, ainsi que Lucerne-Berne en 2008 ou 2009, juste avant que le BLS ne reprenne la desserte LU-BE. Et en 2011 Zurich-Zoug et retour !!! Par contre, en très vieil habitué de la ligne Genève-Bienne-Bâle, je ne me souviens pas de les avoir vues faire ce service. Dans les années 60, c'étaient des Re4/4 I, souvent des navettes avec voiture-pilote ABt (graduateur à volant), puis directement après des Re 4/4 II. La restauration de ce convoi est absolument splendide.

  • Michel Guex

    Ces machines ont été mises en service sur la ligne du Simplon lors du changement d'horaire (automne 1959 ou printemps 1960 ? Je ne me souviens pas). Ce dont je me souviens, c'est que lors premier trajet effectué avec une de RBe4/4, un lundi matin, nous a laissé en rade durant plus de 20 minutes à l'entrée de la gare de Lausanne. Une arrivée tardive de plus, malgré l'attestation de la gare. C'est d'ailleurs à cette époque (été 1960) que, suite à une lettre écrite au directeur de l’École des Métiers, celui-ci avait eu cette proposition grandiose : "Quand vous savez que votre train va avoir du retard, vous prenez le train précédent !" J'ai dès lors souvent effectué le trajet Vevey-Lausanne à l'avant de cette belle motrice.

  • Yannik Plomb

    Ici en gare d'Aigle

Pousaz Michel
57 contributions
9 octobre 2010
1,745 vus
0 like
3 commentaires
2 galeries