Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Le armoiries du Valais et ses treize districts

Le armoiries du Valais et ses treize districts

1 janvier 1985
Editions Ketty & Alexandre
Claude Kissling

VALAIS : Parti d'argent et de gueules à treize étoiles à cinq rais rangées en trois pals (4, 5,4) de l'un en l'autre.

CONCHES : Coupé de gueules et d'argent à deux croix pattées alésées de l'un en l'autre.

RAROGNE. De gueules au cep de vigne arraché, tigé et feuillé de trois pièces de sinople et fruité de deux grappes d'or, les racines au naturel.

BRIGUE : D'or à l'aigle de sable, couronnée, becquée, languée, membrée et dragonnée de gueules.

VIÈGE : Parti d'argent et de geules à deux lions affrontés de l'un à l'autre.

LOÈCHE : De gueules au griffon d'or armé à lampassé d'argent, tenant une épée du même.

SIERRE : De gueules au soleil figuré d'or.

HERENS : D'azur au bélier d'argent accorné d'or, passant sur un mont à trois coupeaux de sinople et surmonté de deux étoiles à six rais d'or dans les cantons du chef.

SION . Parti d'argent à deux étoiles de gueules et de gueules.

CONTHEY : D'argent à deux lions affrontés de gueules tenant les deux une épée versée d'or.

MARTIGNY : De gueules au lion d'argent à la queue fourchue et croisée, tenant un marteau d'or.

ENTREMONT : D'azur au bouquetin saillant d'argent, accorné d'or, lampassé et onglé de gueules, transpercé en barre d'une épée d'argent garnie d'or et soutenu par quatre coupeaux de sinople.

SAINT-MAURICE . Parti d'azur et de gueules à la croix tréflée d'argent brochant.

MONTHEY : D'or au chêne de sinople futé au naturel mouvant d'un mont à trois coupeaux du second.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Cédric Delapraz

    Je me permets quelques commentaires vu que cette planche est produite dans le groupe Armoiries. Alors que pour l'écu valaisan les étoiles sont bien de "l'un en l'autre", pour Conches, les croix sont de "l'un à l'autre". L'un en l'autre se dit des meubles SUR la partition. Ainsi, c'est blasonné juste pour Viège. Pour Loèche, il faut préciser que le griffon "tenant à 2 mains une épée". Effectivement, par défaut, tenant un objet se fait de la main dextre uniquement. Idem pour le lion de Martigny et les lions de Conthey. Pour Entremont, il faut préciser le positionnement des monts, car comme blasonner, ils sont les 4 cote-à-cote... alors que sur le dessin ils sont 3 et 1. Pour finir un petit détail, qui n'est pas véritablement une faute, pour Sierre, il n'est pas utile de préciser que le soleil est figuré puisque c'est son état par défaut. C'est au contraire quand il n'est pas figuré qu'il faut le blasonner. Je suis votre dévoué.

  • Sylvie Bazzanella
  • Cédric Delapraz

    On voit sur votre lien Sylvie que l'écu de Rarogne est différent : 2 cep de vignes croisés accompagné d'une aigle en chef (et oui, l'aigle est féminin en language héraldique).

  • Cédric Delapraz

    Sion, Viège et Entremont aussi, d'ailleurs...

  • Sylvie Bazzanella

    Merci Cédric pour votre commentaire fort intéressant et si instructif.

Claude Kissling
323 contributions
30 avril 2014
8,619 vues
0 like
0 favori
5 commentaires
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
100,618
5,822
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.