Face nord du Vanil de la Gobettaz - une première de Fernand Pipoz

1939
C. Dupaquier
Olivier Buchs

Le 13 août 1939, Fernand Pipoz réalise en compagnie d'Ernest Haeny et Henri Césa de Bulle la « Première » véritable ascension de la face nord du Vanil de la Gobettaz dans les Gastlosen. Témoin de la scène, C. Dupaquier raconte la course et fait l'éloge d'une performance hors du commun :

"Leur exploit laborieux, le plus difficile réalisé dans les Alpes fribourgeoises à ce jour, met en relief le progrès réalisé en alpinisme, les possibilités que la technique moderne met à la disposition de ses adeptes et l'usage que Pipoz et ses camarades ont su en faire[1]."

La « quincaillerie » déployée est impressionnante (25 pitons et fiches), au point que Pipoz commente son aventure de la sorte : « Lorsque nous lui demandons son impression, il nous répond qu'elle se résume en une multitude de coup de marteau, dont une certaine quantité sur les doigts[2]. »

Dupaquier ne mâche pas ses mots :

"Leur exploit laborieux, le plus difficile réalisé dans les Alpes fribourgeoises à ce jour, met en relief le progrès réalisé en alpinisme, les possibilités que la technique moderne met à la disposition de ses adeptes et l'usage que Pipoz et ses camarades ont su en faire[3]."

On note enfin une originalité remarquable dans cette course : un sapin est hissé afin d'être utilisé comme promontoire pour fixer un piton dans un passage particulièrement exposé.

[1] DUPAQUIER, C., « "Première" du Vanil de la Gobettaz (2112 m.) par la face nord », in Les Alpes, 1939, p. 390.

[2] Idem.

[3] Idem, p. 389.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Olivier Buchs

    Une référence pour vous M. Genoud: Remy Claude et Yves, Gastlosen, Charlet, 1999, pp. 47-48. Peut-être l'aviez-vous déjà.

Olivier Buchs
5 contributions
29 mai 2018
314 vues
1 like
1 favori
1 commentaire
1 galerie
Déjà 6,126 documents associés à 1930 - 1939

Galeries: