Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Twindexx / Duplex TGL. Trains FV-Dosto CFF

Twindexx / Duplex TGL. Trains FV-Dosto CFF

10 novembre 2018
Markus Schweizer
Markus Schweizer

Système d'attelage automatique Scharfenberg en optimisation ?

J'ignore là quelle est la situation réelle.

Train Twindexx de Bombardier sorti des ateliers Bombardiers de Villeneuve.

En 2010 le constructeur Canadien Bombardier remporte le "contrat du siècle" en obtenant, face à Stadler Winterthur, une commande des CFF de 59 rames d'un train à deux étages formant un total de 436 voitures (plus de 36 000 sièges ) entièrement climatisées, et pouvant circuler à 200 km/h, ceci pour un montant de 1,8 milliards (Mrd) de francs suisse (1,3 Mrd de € ou 1,6 Mrd de $ en 2010), mais "finalement réellement facturé" à 1,9 milliards de francs suisse.

Bombardier s'engage d'effectuer 60% des commandes en suisse, mais il n'en sera rien.

Des Caisses à wagons en aluminium commandées en chine souffrent de défauts de conception et certains relèvent que la référence mondiale pour ce genre de construction se trouve en valais.

Des problèmes de concepts d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite sont dénoncés et vont imposer des modifications et corrections.

Les délais ne sont pas tenus:

Bombardier dans son communiqué de presse (Berlin) du 16 juin 2010 avait informé que:

Les livraisons des rames TWINDEXX doivent commencer en 2012, et les premières voitures devraient faire partie des indicateurs standards dès décembre 2013. Les livraisons des 59 rames devraient se terminer d’ici à la fin de 2019.

Mais finalement ce n'est que en novembre 2017 que 6 rames Twindexx obtiennent l'autorisation provisoire de pouvoir circuler avec des passagers. Les rames de Bombardier ne peuvent donc pas être officiellement intégrées au changement d'horaire des CFF du 10 décembre 2017.

Le 26 février 2018 des pendulaires ont, en présence de cadres des CFF et d'ingénieurs de Bombardier, pu emprunter pour la première fois ce train.

Un nouveaux problème logiciel apparaît, puis les problèmes d'accès et de configurations pour les personnes à mobilité réduites et les personnes malvoyantes sont dénoncés au niveau juridique.

Au mois de janvier 2019, certaines lignes ne prennent finalement pas ces nouveaux trains Duplex de Bombardier, trop de problèmes évidents pour l'exploitation sont apparus sur les nouvelles rames mises en service.

En janvier 2019, seule la ligne InterRégio Bâle-Zurich-St-Gall-Coire exploite 12 rames de ces trains Duplex, alors que 59 rames devraient normalement pouvoir, d'ici l'échéance de la fin 2019, circuler sur le réseau CFF.

Problèmes de portes, de logiciels, de secousses, une fiabilité trop incertaine en usage commercial et aussi des mécontentement concernant le confort en roulement (ces trains s'inclinent pour pouvoir prendre les courbes à une vitesse plus élevée) et les promesses annoncées en 2010quand à la consommation d'énergie électrique ne se concrétisent toujours pas en 2019

  • L’utilisation d’une sélection de produits BOMBARDIER ECO4 a permis de réduire de 10 % la consommation d’énergie de ces rames. Cette réduction est principalement attribuable au moteur à aimant permanent BOMBARDIER MITRAC, en combinaison avec d’autres technologies ECO4, tels que le système de climatisation ThermoEfficient et le Système de contrôle et de gestion de l'énergie. (Source : Bombardier 2010)

Théoriquement le constructeur Canadien Bombardier qui définitivement n'arrive pas à respecter ni les délais ni son cahier de charges, devrait se trouver à l'amende pour un montant de 500'000 francs suisse par semaine et par train en retard de livraison et à cela il faut ajouter actuellement environ 600 millions de francs suisses de dommages et intérêts.

Le 10 janvier 2019 le Journal de Montréal en citant le New York Daily News, fait le corolaire entre les problèmes sur le continent Américain avec ceux constatés en suisse

  • "... ce sont de nouveaux trains de Bombardier Transport exploités dans le métro de New York qui ont des défaillances… par des dizaines de trains R179 circulant sur plusieurs lignes du métro de New York ont dû être retirés des voies et expédiés aux ateliers de réparation en raison de défauts techniques… Les autorités new-yorkaises sont déjà insatisfaites des retards dans la livraison des trains R179
  • Problèmes en Suisse: En Suisse, c'est le train à deux étages FV-Dosto de Bombardier Transport qui cause des soucis, les Chemins de fer fédéraux (CFF) ayant indiqué, par communiqué, jeudi, que «sa fiabilité est insatisfaisante».

- Le 18 janvier 2019, Stéphane Wettstein, directeur de Bombardier Suisse intervient pour défendre son train en arguant que c´est un bon train moderne et en minimisant les problèmes rencontrés par les CFF lors de l´exploitation commerciale, il explique que si ceux-ci sont énérvants... qu´ils peuvents êtres résolus... mais il faut du temps.

  • Le train à deux niveaux TWINDEXX, avec son système de compensation du roulis, est un concept novateur axé sur l’avenir qui comprend également des éléments de technologie qui ont déjà fait leurs preuves. Les rames TWINDEXX sont extrêmement confortables, et grâce à leurs faibles coûts d’exploitation, offrent en outre une valeur ajoutée sur le plan économique (Stéphane Wettstein 2010, source :Bombardier).

De même, il balaie les chiffres avancés par un politicien et repris dans la presse quand aux sommes que Bombardier devrait payer en guise de pénalités de retards et ainsi aussi ceux évoqués concernant des indemnités en dommages et intérêts.

- Le 19 janvier c´est le patron des CFF, Andreas Meyer qui réagit en maintenant les critiques qu´ils avaient formulées quand aux problèmes rencontrés en affirmant que Bombardier est responsable des retards de livraison et des problèmes techniques actuels.

- Le 04 septembre 2019, la presse suisse informe que le patron des CFF, Monsieur Andreas Meyer, quittera son poste avant 2020.

Le Journal Le Temps termine son article par :

- On peut imaginer qu’Andreas Meyer aurait aimé fêter la mise en service des nouvelles rames à deux étages commandées chez Bombardier avant d’annoncer son départ. En raison d’imperfections techniques, cela n’a malheureusement pas été possible.

Monsieur Andreas Meyer a accédé à sa fonction de chef des CFF le 01 janvier 2007, succédant à Benedikt Weibel.

  • À la signature du contrat avec Bombardier, Andreas Meyer, directeur général exécutif des CFF, a commenté : « C’est Bombardier qui répond objectivement le mieux aux critères d’adjudication du contrat. Leurs rames conviviales à la fine pointe et une gamme de produits améliorée offrent de nombreux avantages concrets à nos clients...le système de compensation du roulis permet aussi d’économiser plus de temps, d’accroître la ponctualité et de réduire le nombre de correspondances ratées… . (Source: Bombardier 16 juin 2010).

Il justifie à 58 ans, son retrait des CFF par: «Après avoir consacré 23 ans de ma vie au chemin de fer (dont 13 au CFF ), j'ai décidé de faire autre chose avant d'atteindre mon soixantième anniversaire».

Il perçoit un salaire de 700'000 francs auquel s'ajoute des prestations uniques de 450'000 francs, soit 100'000 francs de plus que son prédécesseur, ce qui avait déjà fait couler beaucoup d'encre.

- Les 59 rames commandées initialement deviennent 62 par le fait que Bombardier avait "offert" 3 rames en dédommagement pour des problèmes survenus antérieurement. Les rames devraient maintenant se composer de la manière suivante:

- 23 Trains RABDe 502 001-023, Version IC 200 avec restaurant, 8-Véhicules-wagons.

- 30 RABe 502 201-230, Version IR 200, 8-Véhicules-wagons

- 9 RABe 502 401-409, Version IR 100, 4-Véhicules-wagons

Ces trains peuvent accueillir jusqu'à 1300 places avec des composition atteignant les 400 mètres de longueur.

Twindexx est le nom du train chez Bombardier

FV-Dosto ou FV DoSto pour : Fernverkehrs-Doppelstocktriebzug

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Yannik Plomb

    Il est nécessaire d'avoir un attelage spécial pour accoupler ce genre de train avec une locomotive soit de ligne soit de manœuvre, pour pouvoir remorquer ce type de rame c'est la pièce qui est posée au sol

Markus Schweizer
215 contributions
17 novembre 2018
896 vues
1 like
1 favori
1 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,858
5,970
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.