Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Chemin de fer du Salève

Chemin de fer du Salève

Le chemin de fer électrique et à crémaillère* reliant Veyrier (Genève) à Monnetier-Mairie fut ouvert le 24 mars 1894. Cette ligne rejoignait ainsi une première ligne, ouverte en décembre 1892 et qui reliait Etrembières à Treize-Arbres, près du Grand Salève.

Notons qu'actuellement Treize-Arbres est relié par le téléphérique du Salève**.

Dès sa construction, la ligne fut électrifiée. L'électricité était produite par une usine électrique près d'Arthaz-Pont-Notre-Dame, une commune proche d'Annemasse.

La bonne fréquentation des premières années est suivie par l'effondrement du trafic pendant la Première Guerre mondiale ; les problèmes financiers s'aggravent, les déficits se succèdent malgré certaines économies réalisées sur le personnel : les postes des chefs des gares de Bas-Mornex, Haut-Mornex et Treize-Arbres sont supprimés.

1935 : l'Assemblée générale extraordinaire des actionnaires de la Compagnie des Chemins de fer du Salève prononce la dissolution de la Société.

Sur la carte postale ci-dessous datant d'avant 1905, nous pouvons distinguer le tracé de la ligne Veyrier - Monnetier, avec en haut sur la gauche le Château de l'Ermitage.

La gare de Monnetier:

Photo de Claude-André Fradel

Que reste-t-il aujourd'hui?

Plus grand chose, le tracé a pratiquement disparu avec l'exploitation des carrières, une grande balafre de cette "montagne des Genevois".

Petit et Grand Salève

Photos prises le 13 juillet 2014

Nous trouvons encore quelques marches qui longeaient la voie de chemin de fer. Il existe aussi le tunnel du Pas-de-l'Échelle.

Photo Sylvie Bazzanella

Au même endroit mais sans la voie de chemin de fer en 1948:

Photo Pierre Andeoud

Sur les hauteurs du Pas-de-l'Échelle, nous pouvons toujours admirer le Château de l'Ermitage.

* Nous pouvons distinguer à gauche, le troisième rail alimenté en 600 volts et au centre la double crémaillère Abt entre les rails de roulement espacés d'un mètre.

** Ancien téléphérique du Salève

La sortie amont du tunnel:

La gare des Treize-Arbres vers 1905:

La ligne de chemin de fer à l'arrière du Salève*:*

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,690
5,556
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.