Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
00:34:55

G. Rossini-O. Respighi, La boutique fantasque, London SO, Ernest Ansermet, 1950

1 juillet 1950
Disques Decca
René Gagnaux

Gioacchino ROSSINI, arrangement d'Ottorino RESPIGHI, La Boutique fantasque, London Symphony Orchestra, Ernest ANSERMET, juillet 1950, Kingsway Hall

La Boutique fantasque - ou aussi La Boutique fantastique - est un ballet en un acte conçu par Léonide Massine, inspiré du ballet de Joseph Hassreiter 'Die Puppenfee' (créé à Vienne en 1888 et repris au Théâtre Mariinsky en 1907). Ottorino Respighi en composa la musique, en arrangeant et orchestrant des pièces pour piano de Gioacchino Rossini. Ce ballet fut créé le 5 juin 1919 par les Ballets russes de Serge de Diaghilev à l'Alhambra de Londres.

L'histoire se passe en France, à la fin du 19e siècle, et plonge le spectateur dans l'univers d'un fabricant d'automates qui présente au public les dernières nouveautés de son magasin de jouets magiques...

Les premiers clients sont des américains qui admirent la tarentelle des poupées italiennes, la mazurka des cartes à jouer. Arrivent des clients russes qui à leur tour assistent à la danse des cosaques, au spectacle de deux caniches savants et au cancan d'un couple de danseurs. Les américains décident d'acheter le danseur et les russes la danseuse, mais ils ne les emporteront que le lendemain.

Dans la nuit les poupées prennent vie et déplorent la séparation du couple de danseurs de cancan.

Le lendemain, lorsque les touristes viennent acheter les poupées, elles ont disparu. Les touristes s'en prennent au vendeur mais les jouets se jettent sur eux et les chassent. Toutes les poupées se lancent alors dans une joyeuse danse car elles ont réussi à sauver les deux amoureux.

Aussi bien l'interprétation que l'enregistrement sont splendides, bien sûr en mono: l'enregistrement a été fait dans la période du 18 au 22 juillet 1950 - ensemble avec le concerto pour piano et orchestre No 2 de Chopin - (matrices AR15257-64, Pr: Victor Olof Eng: Cyril Windebank) et est paru entre 1950 et 1951 sur les 78 tours DECCA K23123-26, puis en février 1951 sur le LONDON LLP 274 et en mars 1951 sur le DECCA LXT 2555. La réédition stéréo parue plus tard est bien sûr une pseudo-stéréo, produite électroniquement.

L'enregistrement que vous écoutez:

Gioacchino Rossini, arrangement d'Ottorino Respighi, La Boutique fantasque, London Symphony Orchestra, Ernest Ansermet, juillet 1950, Kingsway Hall

1. Ouverture et scène 05:49 / 05:49

2. Introduction et Tarantelle 02:06 / 07:55

3. Introduction, Mazurka et scène (04:14 / 12:09)

4. Danse cosaque et Valse brillante 08:15 / 16:10

5. Can-Can et scène 05:33 / 21:43

6. Introduction et valse lente 05:06 / 26:49

7. Scène et nocturne 03:32 / 30:21

8. Galop et Finale (Fugue) 04:33 / 34:54

Les temps indiqués sont les temps nets - resp. cumulés - de - resp. à la fin de - chaque partie. Les 3e et 4e parties sont jouées enchaînées.

LXT 2555, ARL 497-1A, 498-3B -> WAV -> léger 'Clickrepair' -> MP3 320 kbps, le tout effectué par moi-même: l'enregistrement est donc de ce fait libre de droits d'autres personnes ou sociétés, le disque étant paru pour la première fois il y a plus de 50 ans (droit voisin), et le compositeur et autres ayants droits décédés il y a plus de 70 ans (droit d'auteur).

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
René Gagnaux
1,405 contributions
17 novembre 2013
1,511 vues
0 like
0 commentaire
2 galeries
00:34:55
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,672
5,391
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.